Art Paris 2020 : une édition de la résistance

Après six mois d’interruption des foires et des salons, l’édition 2020 d’Art Paris sonne comme une renaissance dans le paysage culturel parisien et apporte un vent d’espoir à l’ensemble des artistes et collectionneurs. Syma News vous propose son florilège personnel sélectionné parmi les 112 galeries présentes sous la nef du Grand Palais. Prêts pour la visite ?

Viva España !

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - pedro moreno meyerhoff - galerie claude bernard
Branches de pruniers de Pedro Moreno-Meyerhoff – Huile sur toile – 2015

La péninsule ibérique est à l’honneur pour cette 22e édition d’Art Paris avec une mise en lumière de l’art espagnol et portugais des années 50 à nos jours. Aux côtés de maîtres modernes tels que Miró, Tapiès ou Da Silva, on peut distinguer au fil des allées plus d’une trentaine d’artistes contemporains.

Sans hésitation aucune, notre regard s’est arrêté sur les œuvres classiques de Pedro Moreno-Meyerhoff (Galerie Claude Bernard). Natif de Barcelone, ce grand peintre met en avant des paysages urbains mais il magnifie surtout la nature de façon réaliste à travers des rosiers en fleurs ou des arbres fruitiers aux couleurs chatoyantes. Ses thèmes sont très académiques mais sa maîtrise du détail et son gout de la perfection font de chacune de ses huiles de petits bijoux.

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - xavier valls - galerie claude bernard
Trois figues vertes et vase blanc de Xavier Valls – Aquarelle

La galerie Claude Bernard expose également les aquarelles sur papier de Xavier Valls. De sa touche feutrée et laiteuse, ce peintre espagnol nous offre des natures mortes d’une pureté infinie. Entre l’élégance de ses amandes vertes et la douceur de ses figues rondes, il laisse flâner dans ses compositions un merveilleux silence qui invite à la contemplation.

.

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - luis marsans - galerie claude bernard
Sonate pour piano de Luis Marsans – technique mixte

Une troisième figure ibérique complète ce talentueux triptyque : Luis Marsans. Peintre barcelonais, il est mis en valeur à travers des natures mortes qui se déploient mélancoliquement sur fond de partitions musicales. La présence de ces sonates et préludes en arrière-plan de ses toiles leur confère une dimension sonore qui nous charme et nous transporte irrémédiablement dans des intérieurs bourgeois tout droit sortis d’un roman de Proust.

La photo sur tous les fronts

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - kyriatos kaziras - agalerie
Kyriakos Kaziras : Réveil en famille – photographie – 2014

Un sans faute pour la A-galerie qui expose un bel éventail des grands pontes de la photographie : l’artiste grec Kyriakos Kaziras nous éblouit avec ses clichés blanc sur blanc d’ours polaires, le voyageur David Yarrow nous envoute avec ses sublimes troupeaux d’éléphants d’Afrique, quant à Hussain Aga Khan, passionné de fonds marins et de protection des océans, il nous offre un face-à-face percutant avec un fascinant requin. Sur le stand de la A-Galerie, le cliché de ce prédateur sillonnant l’immensité bleue de la mer est d’ailleurs superbement souligné par la sculpture de bronze de Sylvie Mangaud (voir notre photo titre) : ces deux oeuvres se répondent à la fois par leur géométrie et la pureté de leur ligne mais aussi par la puissance intérieure qui émane de ces splendides animaux.

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - david yarrow - agalerie
David Yarrow : The Mob – Photographie – 2019
art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - galerie de l instant - marilyn monroe
Marilyn Monroe magnifiée par Bert Stern

Dans un tout autre genre, la Galerie de l’instant présente de rares clichés de célébrités qui nous font voyager au siècle dernier.

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - galerie de l instant - frida kahlo
Frida Kahlo par Lucienne Bloch

Parmi des photos des Rolling Stones prises durant leurs tournées, on peut découvrir un somptueux portrait de Frida Kahlo signé Lucienne Bloch mais aussi tout un panel d’icônes du 7e art dont un nu de Romy Schneider ou un portrait de Marilyn Monroe magnifiée par Bert Stern dans une superbe robe Dior.

Placée au coeur du Grand Palais au sein de la section « Promesses » la jeune galerie Afikaris se démarque pour sa première participation à Art Paris en rendant hommage au travail engagé d’Asiko. Habituellement attaché à la représentation du corps féminin, ce photographe nigérian a mis en scène d’étonnants clichés autour de la question noire. Secoué par la mort de George Floyd en mai 2020 à Minneapolis, Asiko a réadapté ses autoportraits de 2015 pour dénoncer le racisme et la violence perpétuée à l’égard des personnes noires. Baignées par une esthétique très puissante, ces photos font écho au slogan qui a déferlé au printemps dernier dans les rues américaines : « I can’t breathe ! »

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - afikaris - Asiko
Asiko: A Black Life – Photographie 2020

Huiles et Pierre noire

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - françois bard
Blue de François Bard – Huile sur toile – 2019

Côté peinture, saluons le travail de François Bard (Galerie Waltman) qui décline des toiles contemporaines baignées de doutes et de solitudes. Attaché aux thèmes urbains, il nous propose des gamins de banlieue croqués au fusain, des couples mélancoliques qui ne se parlent plus, ainsi qu’une huile sur toile d’une très grande force (Blue) représentant la figure d’un jeune homme méditatif aux tonalités bleues.

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - xenia hausner - autriche
Xenia Hausner

Dans une gamme chromatique radicalement opposée, l’autrichienne Xenia Hausner (Galerie Lukas Feichtner) nous livre des oeuvres dont l’exubérance coloriste nous fait parfois songer aux toiles luxuriantes de Vroubel. Ses personnages aux carnations rouges ou bleutées captent notre attention par l’intensité de leurs regards qui nous scrutent mais aussi par l’étrangeté qui émane de leurs postures.

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - galerie koralewski - richard laillier
Richard Laillier – Pierre noire sur bois – 2020

Beaucoup plus sombres, les panneaux de bois de Richard Laillier (Galerie Koralewski) nous transportent dans des contrées crépusculaires.

Réalisées à la pierre noire, ces oeuvres aux créatures fantomatiques et aux tonalités spectrales happent nos esprits par leur noirceur proche de l’expressionniste allemand de Wiene ou de Murnau.

.

Merveilleuse Asie

Une fois de plus, les artistes asiatiques nous impressionnent par leur réelle maitrise du dessin et de la peinture.

La Galerie Red Zone Art met en avant le très beau travail à l’encre de Chine de Qu Leilei. Qu’il s’agisse de corps dénudés ou de simples mains, cet artiste réalise au pinceau des oeuvres grand format pétries de belles émotions et d’humanité.

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - qu leilei - chine
Qu Leilei – Encre de Chine

A travers sa série « Crossings », la chinoise Lifang (Galerie Red Zone Art) présente plusieurs compositions sur le thème des migrants et des terribles traversées qu’ils doivent endurer en quête de nouvelles terres et d’espérances. Sa touche aux pixels floués et ses couleurs vives confèrent à ses oeuvres une force picturale accentuée par ces amas de corps qui se chevauchent sur des bateaux de fortune.

art paris - art - paris - grand palais - exposition - foire - art contemporain - symanews - florence yeremian - lifang - china
L’une des peintures de la série “Crossings” réalisée par Lifang – huile sur toile

Pour cette édition 2020, nous sommes ravis de retrouver les acryliques célestes de Nakagami (Galerie Richard) déjà présent à Art Paris 2019 ainsi que les temperas allégoriques de Xiao Guo Hui (Christopher Cutts Gallery). Ceux qui ne connaissent pas ce peintre chinois, peuvent être choqués de prime abord par le traitement de ses sujets qui fait passer Sade et Hans Bellmer pour des enfants de choeur. À mi-chemin entre la provocation et la critique de notre monde, Xiao Guo Hui n’hésite pas à montrer des corps forniquant en public et tourne en dérision la religion autant que les perversions humaines. Par-delà cet étalage de cruauté et de sadisme, il fait preuve d’une technique picturale remarquable. Digne héritier des primitifs italiens, il leur rend hommage à sa manière en faisant des clins d’oeil au génie de Giotto, à la pureté silencieuse de Piero della Francesca ou même au traitement des corps de Mantegna.

Xiao Guo Hui - art paris - perversion - primitif italien - tempera - florence yeremian - syma news
La prédication aux oiseaux de Xiao Guo Hui – huile et tempera sur toile – 2019

Notre favorite : Shiori Eda

Pour finir notre parcours en beauté, nous souhaitons mettre en lumière l’oeuvre d’une jeune artiste présentée par la Galerie A2Z (dont nous avions déjà parlée lors d’Art Paris 2018) : Shiori Eda.

Shiori Eda - peintre - art - japonaise - syma news - florence yeremian - Galerie A2Z - Huile - art paris - art
Shiori Eda devant les trois premiers panneaux de sa Genèse
Shiori Eda - peintre - art - japonaise - syma news - florence yeremian - Galerie A2Z - Huile - art paris - art
Shiori Eda : Stay still power – Huile sur toile – 2020

Shiori est née au Japon mais elle vit en France depuis près de 5 ans. Issue des Beaux Arts de Tokyo, elle est l’une des rares peintres femme de son pays, qui comme chacun sait, est fort enclin à la misogynie…
Inspirée par son propre parcours et attachée à la grandeur des quatre éléments, son oeuvre est un dialogue entre la femme et l’immensité de la nature. Evoluant entre la mer, la terre, le ciel et les vents, ses naïades miniatures parcourent le monde en y cherchant leur place par le biais de la force ou de la méditation.
L’un des principaux projets de Shiori Eda est un polyptyque nommé « Genèse » qui sera composé d’une cinquantaine de panneaux racontant l’histoire de ces petites amazones oniriques. Art Paris nous fait actuellement découvrir les trois premières toiles de cette fresque à peine entamée et que Shiori rêve un jour d’exposer dans sa totalité sur les murs elliptiques du Guggenheim de New York. On le lui souhaite car sa démarche féministe, sa réflexion universelle et son talent pictural le méritent.

Afin de découvrir d’autres panneaux de Genèse, la Galerie A2Z consacre une exposition à Shiori Eda. Le vernissage est prévu ce 12 septembre 2020 en présence de l’artiste.
A2Z : 24 rue de l’Échaudé – Paris 6e

ART PARIS - SYMA - FLORENCE YEREMIAN

.

Art Paris 2020

Du 10 au 13 septembre 2020

Grand Palais

 

Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.