Fushigi : Histoires improvisées à la manière de Miyazaki

On vous prévient d’avance : malgré l’affiche et le titre de ce spectacle, Totoro et Ponyo ne vous attendent pas sur scène. À la place, vous y trouverez quatre comédiens énergiques et fans de Miyazaki prêts à improviser des histoires à la manière du grand maitre de l’animation japonaise.

Fushigi - ian Parizot - Again production - Theatre de Nesle - Théâtre - Syma News - Florence - Miyazaki

Tout commence par une couleur…

La pièce démarre avec un choix de cinq couleurs proposées au public qui vont être déterminantes pour le cheminement du récit : si vous optez pour le bleu, vous plongerez certainement sous l’océan, si vous prenez le jaune, il évoquera peut-être un grand champ de blé… Ce soir là, c’est le vert qui a été demandé à l’unanimité par les spectateurs  : durant plus d’une heure, les comédiens ont donc simultanément décidé de nous transporter dans un jardin peuplé d’esprits et de bonsaïs millénaires…

L’art du geste et de la narration

Allègres et hyper complices, ils ont déployé pas à pas un décor imaginaire et sont venus y placer des personnages ou des monstres qu’ils ont interprétés à tour de rôles. Vêtus de simples tuniques blanches, ils ont utilisés leurs corps et leur gestuelle très expressive pour nous faire franchir des murailles, parcourir des grottes et rencontrer des guerriers revenus d’outre-tombe. Certains gestes étaient un peu répétitifs, certaines paroles se superposaient maladroitement mais la troupe faisait preuve d’un tel enthousiasme qu’elle balayait fluidement tout dérapage en nous faisant rire.

Fushigi - ian Parizot - Again production - Theatre de Nesle - Théâtre - Syma News - Florence - Miyazaki

Laissez-vous donc porter !

De toute évidence, l’atmosphère de Miyazaki était là avec sa musique, son éternel message de paix et ses thématiques oniriques. Au fil des bruits d’eau, des mimes et des beaux jeux de lumières (bravo au régisseur !! ) la plupart des spectateurs se sont laissés porter dans cette aventure drôle et poétique. A l’exemple de Shéhérazade qui imaginait chaque soir une histoire pour distraire le sultan, les comédiens de Fushigi ont fait  preuve d’une belle prise de risque et d’une créativité incontestable. Encore quelques améliorations dans la coordination, une gestuelle plus exigeante et ils devraient à leur tour pouvoir fêter leur 1001e nuit !

Fushigi - ian Parizot - Again production - Theatre de Nesle - Théâtre - Syma News - Florence - MiyazakiFushigi !
Mise en scène : Ian Parizot
Avec la Compagnie Again Productions : Clémence Pénicaut, Paul Nenad Colon, Dorine Bocquet, Cyprien Chevillard, Nicolas Perruchon, Julie Douine, Vincent Leconte et Claudia Cochet

Le 27 et 28 septembre 2019 à 21h

Théâtre de Nesle
8 rue de Nesle – Paris 6e
Réservations : 0146346104

Dans le cadre du Festival 7.8.9

Fushigi - ian Parizot - Again production - Theatre de Nesle - Théâtre - Syma News - Florence - Miyazaki

Photos : ©Gaêl Jacob

Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.