Au mois de décembre, chacun le sait, Noël est en ligne de mire de tous les éditeurs et constructeurs . Entre la course pour les cadeaux et les étrennes de nouvel an, une très grande partie du chiffre d’affaires se fait dans les six semaines qui suivent le Black Friday. Nintendo est traditionnellement avantagé dans cette période, et il a encore su en profiter en 2018.

Super Smash Bros Ultimate, le carton de noël

Far Cry 5 Smash Bros Ultimate PS4 XboxOne Switch ventes noel 2018 Sony Microsoft Nintendo Mario
Le casting de rêve de Smash a clairement fait mouche

Super Smash Bros Ultimate a été la sensation de décembre dans le monde du jeu vidéo : le jeu s’est placé en tête des ventes dès sa sortie sur tous les marchés connus! On parle de cinq millions de jeux vendus au lancement pour le hit produit par le très adulé Masahiro Sakurai. Rien ne résiste au champion de la Nintendo Switch. Par exemple, Smash Bros Ultimate a signé le plus gros lancement d’une exclusivité aux Etats-Unis (devant les plus gros jeux PS4), comme le rapporte les analystes de NPD. En France, le jeu est resté cinq semaines d’affilée en tête du top des ventes du SELL!

Plus généralement, tous les jeux estampillés Mario ont connu un boost faramineux avec l’arrivée des fêtes, signe que le grand public ayant acheté la Wii, mais pas la WiiU, est en train de revenir vers la firme de Kyoto. La branche française ne cache pas sa satisfaction en annonçant via le Figaro que la Switch a atteint un parc installé de deux millions de machines en France. Le société dit également avoir placé cinq de ses titres dans les dix meilleures ventes de l’hexagone. La première place, toutefois, devrait revenir à Red Dead Redemption 2 sur PS4 et XboxOne.

Sony et Microsoft toujours rois du software

Far Cry 5 Smash Bros Ultimate PS4 XboxOne Switch ventes noel 2018 Sony Microsoft Nintendo Mario
On a eu tendance à l’oublier depuis sa sortie en mars, mais Far Cry 5 est un des plus gros succès de l’année

Si ses licences cartonnent, Nintendo est nettement plus discret à propos des éditeurs tiers. En faisant le bilan de 2018, très peu de jeux d’autres sociétés parviennent à exister face au big N sur sa machine (hormis peut-être les indépendants, mais dont le seuil de rentabilité est faible). Seul FIFA 19 semble tirer son épingle du jeu, mais à des niveaux moindres que sur les autres machines. L’analyse globale aux Etats-Unis ou en Angleterre fait ressortir une domination toujours très nette des consoles de Sony et Microsoft : les trois quarts des jeux en tête des ventes sur l’année sont de grosses licences à destination de la PS4 et la Xbox One, comme Monster Hunter Ultimate, Marvel’s Spider-Man, Forza Horizon 4, Assassin’s Creed Odyssey, Far Cry 5, God of War, Battlefield V ou les jeux de sport à succès tels que FIFA 19. Et encore, ces consoles connaissent un ratio de ventes en dématérialisé en constante progression : c’est par exemple 25% des (énormes) ventes de FIFA 19. Avec un business aussi clairement florissant, les éditeurs tiers ne sont pas près de lâcher l’univers Playstation ou Xbox. Red Dead Redemption 2 est au final le jeu le plus vendu de l’année aux Etats-Unis, et probablement aussi du monde entier.

Une cause perdue

Far Cry 5 Smash Bros Ultimate PS4 XboxOne Switch ventes noel 2018 Sony Microsoft Nintendo Mario
La licence Just Cause survivra-t-elle à son échec de 2018?

Mauvaise pioche pour SquareEnix avec Just Cause 4. Le jeu d’action exubérant centré sur les cascades et la destruction tous azimuts arrive bon dernier quasiment partout. Soit la formule n’a pas suffisamment évolué pour intéresser les joueurs une nouvelle fois, soit les (nombreux) concurrents dans le domaine étaient tout simplement trop forts.

Côté consoles, la Nintendo Switch a finit première aux Etats-Unis au terme d’un sprint final impressionnant. La PS4 s’incline également en France, mais pas au Royaume-Uni où la console de Sony reste maître du jeu. Les résultats précis, en revanche, devraient être communiqués par les sociétés concernées après le bouclage de cet article. Un chiffre impressionnant pour finir : le marché du jeu vidéo au Royaume-uni est maintenant plus important que celui de l’audio/vidéo combiné !

SHARE
Thomas Froehlicher est chroniqueur Japon & Gaming. Rédacteur pour plusieurs sites spécialisés dans le jeu vidéo, il intervient sur l'actualité vidéo-ludique depuis trois ans. Sa passion pour la culture japonaise, aussi bien classique que moderne, l'a poussé à en étudier la langue en parallèle de sa majeure en finance, puis à effectuer un semestre d'échange universitaire à Sophia University à Tokyo. Il est titulaire du Japanese Language Proficiency Test niveau 1 depuis 2012, et depuis ne jure que par les versions originales en japonais.