Pivot fait son show au Lucernaire

Si vous n’avez jamais eu la chance d’assister au spectacle de Bernard Pivot, profitez-en : sa pièce fait escale pour une courte semaine au Théâtre du Lucernaire. Ciselée et inventive, elle met en scène un écrivain goncourisé qui réalise à la fin de sa vie à quel point il a dû lutter avec les mots. Happé par sa quête permanente de la figure de style, du bon mot ou de la meilleure tournure, cet homme s’est laissé dévorer par sa plume alors qu’il pensait en être le maître…

Pivot - Bernard Pivot - Lucernaire - Théâtre - Paris - Mots - Littérature - Spectacle - Livre - Apostrophes - Bouillon de Culture - Au secours - Goncourt - Syma News - Syma Mobile - Florence Yérémian

Inspirée par le recueil de Bernard Pivot ( Au secours ! Les mots m’ont mangé ), cette charmante performance nous fait penser à une lecture partagée entre amis. Amusante coïncidence, lorsque l’on sait que pour la première au Lucernaire, la salle était quasiment « assiégée »  par les membres du Club des Cent dont Pivot fait partie ! 

Dans cette ambiance conviviale et face à ses Compagnons de Cocagne, Bernard s’est donc prêté à l’exercice du comédien avec une complicité et une aisance évidente ! Le regard presque farceur et la mine désinvolte, il a rendu hommage à la langue française à travers les multiples questionnements de son écrivain imaginaire : pourquoi ne suis-je pas né lettré ? Les gros mots font-ils grandir plus vite ? La langue de Molière est-elle misogyne ? Les auteurs, après tout, ne sont-ils pas les esclaves de leurs textes ? …

Pivot - Bernard Pivot - Lucernaire - Théâtre - Paris - Mots - Littérature - Spectacle - Livre - Apostrophes - Bouillon de Culture - Au secours - Goncourt - Syma News - Syma Mobile - Florence Yérémian

Passant alternativement de son pupitre à un bureau couvert de livres, Pivot a taquiné d’Ormesson, imité avec tendresse Modiano et badigeonné nos oreilles avec les souvenirs gourmands de son enfance.

A mi-chemin entre la fiction et l’autobiographie, ce monologue plein d’esprit parle en priorité aux gens de lettres car il décrypte avec humour et respect leur terrible combat cérébral. Qu’ils soient novélistes, poètes, journalistes ou académiciens, tous portent en eux l’obsession du mot juste, la quête du synonyme ou la hantise de la page blanche qui va, évidemment, jusqu’à leur faire passer des nuits blanches…

Subtil et cocasse, Bernard Pivot sait fort bien de quoi il parle car, non seulement il a côtoyé tout au long de sa vie ces artistes du livre, mais il a, lui-même, griffonné un grand nombre de pages. Bien qu’il joue les modestes en ne prétendant pas au titre d’écrivain, il y a belle lurette qu’il fait partie de ce beau cercle ! Tour à tour, journaliste, critique littéraire ou « apostropheur », il repère les anacoluthes et les tapinoses comme personne, toise sans crainte la moindre faute d’orthographe et préside – excusez du peu – le prestigieux Prix Goncourt depuis 2014.

Certes, il est encore entouré par Le Robert, le Littré et Le Petit Larousse mais avec le temps ces trois compères ne sont restés à ses côtés que par pure camaraderie. 

Lorsque Bernard Pivot tire sa révérence sur la scène du Lucernaire, l’on se dit que sa bonne humeur et son ronronnement littéraire nous avaient bien manqués. La paupière broussailleuse et le cheveu cendré, il est un peu fatigué notre Pivot national, mais quel doux bonheur de l’entendre encore défendre la langue française de sa voix chaude et chuintante.

Bernard Pivot – Au secours ! Les mots m’ont mangé – PDF SYMA News – Florence Yérémian

.

Pivot - Bernard Pivot - Lucernaire - Théâtre - Goncourt - Paris - Mots - Littérature - Spectacle - Livre - Apostrophes - Bouillon de Culture - Syma News - Syma Mobile - Florence YérémianBernard Pivot : Au secours ! Les mots m’ont mangé
Mise en scène : Jean-Paul Bazziconi
Création lumière : Thomas Chelot
Production : SEA ART – Jean-Luc Grandrie

Théâtre du Lucernaire
53, rue Notre-Dame-des-Champs – Paris 6e 
Réservations : 0145445734
www.lucernaire.fr

Du 29 mai au 3 juin 2018
Du mardi au samedi à 20h
Le dimanche à 17h

© Photos – Philippe Yvonnet

Partager
Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.