LA VERGOGNE – THÉÂTRE DE BELLEVILLE

Retour au village

Suite au décès de son grand père, Hortense revient dans le bourg de son enfance pour y vendre la maison familiale. Retrouvant ses amis de jeunesse et les lieux de son passé, elle réalise à quel point les choses ont changé depuis son départ.
Au village, tout s’est assombri
comparativement à ses souvenirs : la source s’est tarie, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes et les feuilles d’acanthes ont envahi les maisons. Par-delà ce climat sombre et hostile, ce qui tourmente le plus Hortense est le mystère qui règne autour de la mort de son grand-père : aucun corps n’a été retrouvé et certains villageois prétendent même que le vieil homme a été tué… Entourée de mensonges et de secrets bien gardés, la pauvre Hortense va tout faire pour délier les langues et découvrir enfin la vérité.

La vergogne - Théâtre de Belleville - Flora Bourne-Chastel - SYma News - Syma Mobile - Florence Yérémian - Acteur - Drame - Art
Arrivée au village, Hortense interroge ses amis afin de comprendre comment est mort son grand-père

.

Flora Bourne-Chastel à la mise en scène

La vergogne - Théâtre de Belleville - Flora Bourne-Chastel - SYma News - Syma Mobile - Florence Yérémian - Acteur - Drame - Art
Flora Bourne-Chastel

La Vergogne est la première mise en scène de Flora Bourne-Chastel. Auteur et comédienne, elle a conçu cet étrange récit en se basant sur sa propre expérience ainsi que sur des faits divers issus d’un journal régional.

La pièce est interprétée par la toute jeune compagnie Bleu Vendange qui propose un théâtre contemporain remettant en question la place du merveilleux au sein de notre société. Certes, leur spectacle comporte quelques maladresses et une ambiguïté excessive mais, dans son ensemble, il séduit par l’ambiance mystérieuse et les suspicions qui perdurent tout au long de l’histoire.

.

Un inquiétant village

La vergogne - Théâtre de Belleville - Flora Bourne-Chastel - SYma News - Syma Mobile - Florence Yérémian - Acteur - Drame - Art
Maroussia Henrich interprète le rôle d’Hortense

D’une part, il y a la mort du grand-père qui intrigue d’office les spectateurs car les commérages vont bon train : Est-ce un meurtre ? Un suicide ? Un accident ? Quelqu’un voulait-il récupérer les terres de ce vieil homme ou peut-être venger son honneur ? A l’exemple du personnage d’Hortense qui cherche des réponses, le public construit son raisonnement au fil de la pièce et des ragots qui la tissent.

La vergogne - Théâtre de Belleville - Flora Bourne-Chastel - SYma News - Syma Mobile - Florence Yérémian - Acteur - Drame - Art
Lavinia et Léno, le jeune Gitan

Parallèlement à cette enquête, ce qui nous interpelle le plus, ce sont les relations existantes entre les habitants de ce village. On y rencontre Léno le gitan (Antoine Sastre) et sa mère trop possessive qui tente de vendre des mures à tous les passants. On y croise la belle Margot (Valentine Lauzat) aux moeurs saphiques dont le chagrin se noie régulièrement dans un flacon d’alcool. Et puis, il y a le personnage déstabilisant de Lavinia interprétée par Mélanie Peyre. : aussi folle que caractérielle, cette sauvageonne connait les secrets de chacun et les dissimule sournoisement dans les méandres de son esprit perturbé.   

Tous ces êtres sont en souffrance mais ils vont peu à peu sortir de leur mutisme poussés par la candeur et les questionnements incessants d’Hortense (Maroussia Henrich). Ni citadine, ni paysanne, cette jeune fille cherche aussi sa place au sein de ce microcosme. Devenue une étrangère aux yeux de ses amis, elle réalise que le retour aux sources est plus dur qu’il n’y parait mais résiste aux reproches des villageois pour élucider le mystère qui entoure la disparition de son grand-père.

.

Une ambiguïté excessive

La pièce de Flora Bourne-Chastel est intéressante car elle joue énormément sur les doutes et les sentiments refoulés de ses personnages. Tout y est flouté ou divulgué à demi-mots pour attiser la curiosité du public. On y évoque des caresses nocturnes et des désirs interdits. On y parle aussi de baguette de sourcier et de magie ancestrale.

Le côté fantasmagorique de cette histoire rurale est très présent et bien entretenu. Il nous rappelle parfois les récits de villages racontés par Pagnol où tout est pétri de vergogne et de souvenirs coupables. Dommage que la trame de ce spectacle soit parfois trop complexe et les relations assez confuses car celà nuit au dynamisme de la mise en scène. Des dialogues moins décousus et un récit un peu plus explicite seront donc les bienvenus pour de prochaines créations.

La vergogne - Théâtre de Belleville - Flora Bourne-Chastel - SYma News - Syma Mobile - Florence Yérémian - Acteur - Drame - Art
Les décors de Carine Ravaud et les lumières de Rémi Prin soulignent l’aspect fantasmagorique de cette pièce

.

La Vergogne – PDF SYMA News – Florence Yérémian

La vergogne - Théâtre de Belleville - Flora Bourne-Chastel - SYma News - Syma Mobile - Florence Yérémian - Acteur - Drame - ArtLa vergogne
Texte et mise en scène : Flora Bourne-Chastel
Avec la compagnie Bleu vendange : Sylvie Beurtheret, Jean-Baptiste Florens, Maroussia Henrich, Valentine Lauzat, Melanie Peyre et Antoine Sastre

Scénographie : Carine Ravaud
Musique : Grégory Joubert
Costumes : Gwladys Duthil
Lumières : Rémi Prin

Théâtre de Belleville
94, rue du Faubourg du Temple
Paris 11e
Réservation : 0148067234
http://www.theatredebelleville.com/programmation/la-vergogne

Du 16 au 27 mai 2018
Du mercredi au samedi à 19h15
Le dimanche à 15h
Relâche le 26 mai

1h20
Photos : Emmanuel Ciepka

Partager
Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.