Guérisseur : une pièce irlandaise signée Brian Friel
Le théâtre du Lucernaire accueille GUÉRISSEUR, une pièce amère écrite par le dramaturge irlandais Brian Friel et mise en scène par Benoît Lavigne. 
 .
Guérisseur est un étrange récit à trois voix : celles de Francis Hardy, Grace et Teddy. Saltimbanques du siècle dernier, ils nous racontent l’un après l’autre, leur triste existence au fil des routes et des villages du Royaume-Unis. Entre mensonges et confidences, ils nous font parcourir l’Irlande, l’Ecosse et le Pays de Galles à la recherche d’un semblant de bonheur terrestre.
Traînant leur solitude dans les pubs ou dans leur camionnette, ils croisent les chemins d’infirmes et de raboteux pour tenter de les guérir et, pourquoi pas, de se guérir eux-mêmes…
.
Guerisseur-Theatre-Paris-Irlande-BrianFriel-BenoitLavigne-Lucernaire
Xavier Gallais interprète le personnage tourmenté du guérisseur

Afin de mettre en scène ce chœur tricéphale, Benoît Lavigne a vidé son théâtre de tout artifice. Exceptées une vieille bannière et quelques chaises, seules les voix de ses acteurs résonnent face aux spectateurs. 

Bien que le déploiement de cette pièce soit excessivement lent, il est porté par d’excellents comédiens qui nous font oublier l’absence totale d’intrigue et d’action.
C’est à Xavier Gallais que revient le personnage du « guérisseur ». Récitant comme un automate désillusionné, il lui prête sa narration monocorde et se confie directement au public. Ce Francis Hardy est-il un escroc ou un sauveur d’âmes? Personne ne le sait. L’on devine seulement que cet être souffre en son for intérieur car il ne comprend pas s’il a reçu un don de Dieu ou une malédiction. 
Face à sa silhouette lourde et fatiguée, le public ne capte pas tout de suite le sens de sa confession mais des images floues se dessinent à travers ses mots : un enfant mort, des hommes en colère, un lynchage…  Le regard éteint et les bras croisés, le comédien Xavier Gallais endosse nonchalamment le rôle de ce thaumaturge alcoolique et parvient à transmettre aux spectateurs son réel désespoir. 
Guérisseur Bérangère Gallot Théâtre Lucernaire Brian Friel Paris
Bérangère Gallot incarne avec rancoeur l’épouse du guérisseur 
Une fois ses doutes et ses inquiétudes déversées, il cède la place à  Grace, sa femme, à moins que ce ne soit sa maîtresse… Etouffée par l’anxiété et l’égoïsme incessant de Francis, Grace semble usée et presque flétrie. Incarnée avec humilité par Bérangère Gallot, cette pâle figure dégage un beau mélange d’amertume et de soumission. Assise sur son coin de chaise, les cheveux sagement tirés, elle nous donne sa version des faits: des enfants morts, des errances à n’en plus finir, une parenthèse dans un hôtel merveilleux… La voix haineuse et précipitée, elle ponctue ses phrases de tristes notes émanant de son petit accordéon. Tout n’est que rancœur et regrets chez cette belle personne. Humiliée durant des années par son charlatan de mari, elle nous fait pleinement partager son désarroi…
Hervé Jouval est le chaperon burlesque de ce drôle de couple
Vient enfin le tour de parole de Teddy. Aussi drôle que brave, Teddy est le chaperon burlesque de ce couple à la dérive. Tour à tour chauffeur, impresario ou consolateur, cet homme à tout faire suit fidèlement ses amis sur les routes embrumées. Interprété avec entrain par Hervé Jouval, il confère une respiration au texte de Brian Friel grâce à son optimisme et sa joie intérieure. Fanfaron et pourtant mélancolique, il joue avec éloquence la carte du clown dansant pour ne pas sombrer dans les angoisses existentielles de ses deux compagnons. Choisissant d’évoquer les moments de gloire de Francis ou l’amour dévoué qu’il porte à Grace, Teddy apporte une lueur d’espoir et quelques mélodies de Sinatra à ce triste chant du cygne.
C’est donc un triple monologue que nous offre ce drame: trois facettes d’une histoire triste et morne mais racontée avec une telle conviction qu’on se laisse prendre au jeu de ces âmes en peine.
.
Il faut savoir que la trame de Guérisseur est complexe car elle mêle à la fois le mensonge, le déni et la réalité. En écoutant les témoignages successifs de ces ulcéreux, l’on fini nous aussi par ne plus pouvoir distinguer le vrai du faux. Mais après tout, n’est ce pas là que réside le génie de Brian Friel ? Dans cette combinaison d’absurde, de chimères et de vérité ?
On quitte la salle contaminés par le désespoir de ce cerbère à trois têtes en se disant qu’il serait temps de découvrir les autres écrits de ce grand dramaturge.
.
piece-guerisseur-xavier-gallais-theatre-lucernaire-brian-friel-Irlande  piece-guerisseur-thomas-durand-theatre-lucernaire-brian-friel-Irlande
.
Guérisseur (Faith Healer)
De Brian Friel (texte français : Alain Delahaye)
Mise en scène  de Benoît Lavigne
Avec Xavier Gallais ou Thomas Durand, Bérangère Gallot et Hervé Jouval
 
Lucernaire 
53 rue Notre-Dame-des-Champs
Paris 6e
Réservations: 0145445734
 
Jusqu’au 14 avril 2018
Du mardi au samedi à 19h
La pièce dure 1h30
.
.
© Crédit Photos Karine Letellier
Partager
Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.