Pour la 7e année consécutive, le Salon des Miroirs a accueilli la dynamique cérémonie des E-Fashion Awards. La gagnante de ce millésime, Mazarine Yérémian, a impressionné le jury par ses compositions aussi techniques que Haute-Couture.

Mazarine Yérémian a remporté les E-Fashion Awards 2017.

Les E-Fashion Awards font à présent partie des événements à suivre dans l’univers très fermé de la mode parisienne. Orchestrée par les Grandes Ecoles Spécialisées, cette manifestation a pour but de mettre en avant de jeunes créateurs souhaitant concilier l’art, le stylisme et les nouvelles technologies.

A l’exemple du FashionTech Festival (voir notre article précédent :  https://www.symanews.com/2017/06/30/fashiontech-festival-2017-un-rdv-experimental-avec-la-mode-du-futur/ ), les E-Fashion Awards se positionnent comme un vivier expérimental incitant les artistes à se projeter dans un futur où la mode ira de pair avec les sciences et le virtuel. Véritable tremplin pour les lauréats, ce défilé annuel les encourage à déployer leur imagination et leur savoir-faire autour de thématiques assez inattendues.

Conçue sur un algorythme mathématique, sa robe mosaïque n’en demeure pas moins très glamour.
Premiers croquis autour de l’Erreur 404.

Pour l’année 2017, le thème du concours se résumait à « L’erreur 404 ». Sujet complexe mais néanmoins fertile car il su engendrer une pléiade de tenues détournant plus ou moins ludiquement cette erreur informatique. Par le biais de pièces manquantes, de découpes laser, de biomatières ou d’intégration de circuits électroniques, les participants ont su conceptualiser toutes sortes de bugs ou de glitchs et les présenter à un jury séduit par tant d’inventivité.

Ira Voicu et Julia Shemchuk ont respectivement gagné les seconde et troisième. places

Parmi les pièces des dix lauréates sélectionnées pour la finale se distinguent les ensembles imprimés en 3D de la très poétique Julia Shemchuk ainsi que les tuniques futuristes d’Ira Voicu qui n’a pas hésité à théâtraliser son défilé en s’accompagnant de vidéos et de coeur mis en boite.

C’est cependant Mazarine Yérémian qui a remporté la palme avec deux réalisations aussi belles qu’ingénieuses. Pour son mannequin femme, elle a imaginé une robe frangée des années 20 transposée au XXIe siècle. Pour ce faire, elle a découpé des carreaux de cuir au laser qu’elle a  minutieusement assemblés autour d’une trame engendrée par un algorithme mathématique: lorsque l’on regarde la création de Mazarine, ce n’est pas seulement une robe très glamour qui apparait, c’est une réinterprétation de l’Erreur 404 où des carreaux manquants laissent subtilement transparaître des zones de peau nue.

Une robe des années 20 dans l’esprit Rubix Cube ? Pourquoi pas !

Pour répondre à cette tenue ultra féminine, la jeune créatrice a réalisé un pendant masculin des plus « Arty » : sensible à la peinture de Van Gogh et de Léonard de Vinci, elle a laissé son ordinateur superposer aléatoirement deux de leurs oeuvres pour obtenir une image numérisée sur tissu. Afin de respecter l’esprit futuriste du concours, elle a aussi volontairement laissé apparaitre sur cet ensemble veste-pantalon les pixels de l’impression ainsi que le métrage.

Il ressort de ce tandem vestimentaire une harmonie cohérente et esthétique qui a fait gagner cette jeune artiste issue du monde des sciences. En effet, du haut de ses 19 ans, Mazarine Yérémian vient juste d’intégrer l’Agro ParisTech après deux ans de prépa à Henri IV. Malgré sa passion pour  la biologie et les maths, elle n’a jamais renoncé à son attrait pour la couture qu’elle pratique depuis son plus jeune âge. En gagnant la finale de l’E-Fashion Awards, elle prouve à chacun que l’art et la science sont non seulement compatibles mais que leur fusion ne peut qu’engendrer de belles choses pour notre avenir.

Cet ensemble masculin est la fusion numérique de deux tableaux : La nuit étoilée de Van Gogh et La Joconde de Léonard de Vinci.

On attend impatiemment sa collection !

E-Fashion Awards
Le 13 septembre 2017
Salon des Miroirs – Paris 9e

Mannequins: Vany MelKay et Mathieu Mathar
Maquillage: ITM Paris
Coiffure : ISEC
Photos: Eddy Anael & Benjamin Sitbon
Membres du jury : Alexia Bayoux (Directrice artistique digitale Maison Chanel), Annabel Bismuth (Directrice de Mod’art International), Armine Ohanyan Leportois (créatrice et gagnante de la 6ème édition des EFA), Ines Renaudin (Directrice de l’agence Madame Ilma), Jennifer Alimi (Directrice commerciale http://aufeminin.com  ), Mélody Madar (Co-fondatrice du média Les Éclaireuses), Serge Arnal (Photographe professionnel de mode)

Partager
Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 5000 articles et interviews.