Dans le domaine du jeu de rythme, les titres récents se font plutôt rares. Alors quand ils en trouvent un, les fans du genre ont intérêt à sauter dessus. Justement, Numskull Games leur fait la joie de distribuer en Europe Cytus Alpha, la version console d’un célébrissime jeu de rythme pour smartphones créé par le développeur Rayark.

Cytus Alpha rythme jeu vidéo Numskull Games Nintendo Switch collector design musique pop symphonique Japon Corée RayarkC’est la Nintendo Switch qui accueille Cytus Alpha dans une belle édition collector, et elle apparaît effectivement bien placée pour recevoir ce titre étant donné que la présence de l’écran tactile est à même de reproduire efficacement l’expérience du jeu mobile originel. Le gameplay se présente comme suit : une ligne horizontale balaye l’écran sur lequel des cercles apparaissent selon le rythme du morceau choisi. Le joueur doit donc presser les touches lorsque la ligne croise les dits cercles, et donc au final, appuyer en rythme avec la musique comme dans tout jeu du genre.

Un gameplay sans folie…

Cytus Alpha rythme jeu vidéo Numskull Games Nintendo Switch collector design musique pop symphonique Japon Corée Rayark
La jouabilité est bien moins compliquée qu’elle en a l’air

Bien que des symboles soient visibles sur les cercles, n’importe quel bouton de la Switch valide les notes, même celles qui sont simultanées. La jouabilité n’est donc pas très technique puisqu’il suffit de garder les doigts rivés sur deux boutons au hasard. La seule complexité réside dans les notes exigeant que le joueur passe son doigt sur l’écran de la console, mais cela reste assez mineur. Le mode difficile accroît le challenge, mais la base-même du système de jeu est un frein à l’enthousiasme tant les manipulations sont vagues et répétitives. Bon point en revanche dans l’intégration de la partie multijoueur : on peut ainsi facilement se trouver un adversaire sur internet et se lancer dans la course aux points.

… mais des qualités artistiques indéniables

Cytus Alpha rythme jeu vidéo Numskull Games Nintendo Switch collector design musique pop symphonique Japon Corée Rayark
Dans Cytus Alpha, les arts plastiques rejoignent l’art musical

Cytus Alpha affiche une progression élégante en plusieurs chapitres : chacun contient une dizaine de musiques et il faut réaliser un score de cinq millions pour passer au chapitre suivant. Cela peut paraître beaucoup, mais chaque succès remporte environ 800 000 points. En réussissant le challenge dans la plupart des morceaux, on passe à la suite sans trop de difficultés. Avec plus de 200 titres disponibles sur la cartouche, le jeu édité par PM Studios peut se vanter d’avoir un répertoire de grande valeur. Il étonne en plus par sa variété : énormément de genres musicaux sont représentés (hard-rock, musique symphonique, pop japonaise, pop coréenne, trance…). Les mélodies sont globalement de qualité, mais aussi d’intensité très différente pour convenir à tous les publics. La sélection musicale est sans l’ombre d’un doute la grande force du jeu.

Cytus Alpha rythme jeu vidéo Numskull Games Nintendo Switch collector design musique pop symphonique Japon Corée Rayark
La présentation des morceaux est très convaincante

Visuellement, c’est un peu mi-figue, mi-raisin. Les menus sont dotés d’une finition exemplaire, avec de nombreuses illustrations thématiques symbolisant la nature, ou au contraire l’absence de nature (par la robotique par exemple). Il y a un vrai message et un voyage artistique dans Cytus Alpha, qui agrémente beaucoup les sessions de jeu. Les images accompagnant les morceaux sont souvent également très réussies. Mais un fois entré dans les phases de gameplay, c’est un peu la soupe à la grimace : les défis rythmiques se déroulent sur fond blanchâtre fixe ! Guère divertissant… Un jeu comme IA/VT Colorful sur PSVita faisait bien mieux il y a déjà quelques années avec des clips variés et des fonds dynamiques.

En résumé, Cytus Alpha souffre un peu de son statut « jeu indé » par rapport à la concurrence, alors qu’il n’est pas moins cher à l’achat. Le côté artistique satisfait pleinement grâce à une sélection musicale de grand intérêt, mais les mordus du rythme risquent de trouver le gameplay trop mou et uniforme. Un jeu très grand public pour les mélomanes qui ne recherchent pas forcément la technicité.

Cytus Alpha rythme jeu vidéo Numskull Games Nintendo Switch collector design musique pop symphonique Japon Corée RayarkCytus Alpha

Editeur : PM Studios
Genre : Rythme
Modes : Solo, multijoueur en ligne
Sortie en France : 12 juillet 2019
Machine : Nintendo Switch

 

SHARE
Thomas Froehlicher est chroniqueur Japon & Gaming. Rédacteur pour plusieurs sites spécialisés dans le jeu vidéo, il intervient sur l'actualité vidéo-ludique depuis trois ans. Sa passion pour la culture japonaise, aussi bien classique que moderne, l'a poussé à en étudier la langue en parallèle de sa majeure en finance, puis à effectuer un semestre d'échange universitaire à Sophia University à Tokyo. Il est titulaire du Japanese Language Proficiency Test niveau 1 depuis 2012, et depuis ne jure que par les versions originales en japonais.