Chanteuse et musicienne, Arpi Alto possède une voix de velours et une sensibilité à fleur de peau. Avec ses yeux immenses et son sourire franc, elle nous fait irrésistiblement penser à Julia Roberts. Ce n’est pourtant pas sa beauté qui va vous happer mais le timbre de sa voix, car cette demoiselle est capable de chanter une bossa brésilienne, une ballade de Sinatra ou même un poème médiéval arménien avec autant de douceur que de sensualité.
En exclusivité pour Syma News, Arpi Alto évoque son parcours musical et vous invite à découvrir son album de reprises « Nostalgia – A cover story ». Ne perdez pas un instant, ces enregistrements soft & cosy vont vous faire un bien fou !

Florence Gopikian Yérémian : Arpi Alto, c’est votre vrai nom ?

Julia Roberts - arpi alto - beauty - chanteuse - armenia - syma news - florence yeremian
La chanteuse Arpi Alto nous fait irrésistiblement penser à Julia Roberts. Ce n’est pourtant pas sa beauté qui va vous happer mais le timbre de sa voix.

Arpi Alto : Dans la vie, je m’appelle Arpiné Miqaeli Ter-Petrosyan mais mon nom de scène est Arpi Alto. Je l’ai choisi car les gens qui me connaissent me surnomment alternativement « Alto » à cause de la tessiture de ma voix ou ils m’appellent « Arpi » qui est le diminutif d’Arpiné.

Votre voix est sublime mais d’un timbre très particulier. Vous considérez-vous comme une jazzwoman ? Une crooner ?

Je suis une contralto mais je peux également chanter dans le registre des sopranos. Avant tout, je me considère comme une musicienne classique.

Êtes-vous née dans une famille d’artistes ?

Ma mère est musicienne et compositrice de jazz. Mon père est peintre. J’avais donc deux choix possibles à la naissance : devenir peintre ou musicienne. J’ai choisi le second.

Quand avez-vous découvert le pouvoir de votre voix ?

J’ai commencé à chanter à l’âge de deux ans et mon premier concert a eu lieu à trois. À cette époque, ma mère était professeur de piano et quand elle donnait des cours à ses étudiants, je chantais les notes qu’ils devaient jouer. Ma mère a ainsi découvert avec bonheur que j’avais l’oreille absolue. A partir de ce moment, elle a porté ma voix et mon talent.

Vous avez alors fait des études musicales ?

Je me suis préalablement formée en tant que pianiste, puis j’ai été diplômée de l’Université pédagogique d’Erevan. J’ai également fait partie d’un choeur durant des années.

Quel est votre registre favori ? Le jazz ? La soul ? Le classique ?

En tant que musicienne, j’ai une affinité pour le classique mais ma perception du jazz est beaucoup plus intense et profonde. Sinon, je peux apprécier tout type de musique selon l’humeur et le moment. J’en écoute d’ailleurs énormément.

Avez-vous un/e interprète de référence qui booste votre quotidien ?

J’aime les chanteurs un peu « rétro » comme Frank Sinatra ou Louis Armstrong, mais je peux autant apprécier des arias d’opéra ou de la pop music.

nagash ensemble - choir - armenian - contralto - voice - syma - florence yeremian

Parlez-nous du « Naghash Ensemble »

C’est un groupe musical très original spécialisé dans la réinterprétation de poèmes arméniens du Moyen Âge. Je chante avec eux depuis longtemps et je vais tenter de continuer cette aventure en parallèle de ma carrière de soliste.

Vous chantez essentiellement en anglais ?

Non. J’ai enregistré plusieurs chansons arméniennes à l’exemple de « Im Sokhak » ou « Hov Arek Sarer Djan » et je vais en faire d’autres. J’ai d’ailleurs l’intention de réaliser un album avec des titres uniquement en arménien.

En novembre dernier, durant le conflit du Haut-Karabagh, vous avez justement lancé un appel pour la paix sur votre page Facebook. On vous voit interpréter une berceuse et une composition de Komitas (Les Déracinés) en hommage aux soldats arméniens morts pour défendre leur terre face aux Azeris. Vous semblez très patriote et engagée envers votre nation.

J’ai trouvé qu’il était primordial d’apporter un soutient vocal à mon peuple et mon pays durant cette période très difficile.

Combien de langues parlez-vous ?

Je parle arménien, anglais et russe. J’ai aussi récemment chanté en portugais.

Comment faites-vous pour avoir un accent anglais aussi parfait ?

Merci. Vous oubliez que j’ai l’oreille absolue. Je pense que ça m’aide énormément. )))))

Hormis le piano, de quels instruments jouez-vous ?

Je fais du piano depuis l’âge de trois ans mais je me suis récemment mise à la guitare. Je prends des cours. Nous verrons bien ce que ça donne…

CD - music - Nostalgia a cover story - arpi alto - syma news copieParlez-nous de votre album « Nostalgia – A cover story »

“Nostalgia” regroupe un ensemble de chansons que j’adore. Ce sont des reprises aussi connues que « Moon River », « The way you look tonight », « Over the Rainbow » ou « The Girl from Ipanema ». Je les ai réinterprétées et mises en streaming sur Internet. Vous pouvez aussi les trouver sur mon site : ginosimusic.com

Avec Ginosi Music, vous avez créé votre propre maison de production ?

Tout à fait. Je veux être une artiste indépendante. Il n’est pas exclu que je rejoigne un jour un autre label mais pour l’instant, je tiens vraiment à ma liberté d’action. J’ai donc créé Ginosi Music avec mon cousin Areg et nous travaillons en compagnie d’une petite équipe pour la distribution, la production et tout le reste.

Vous êtes-vous déjà produite en concert ?

Je n’ai pas encore fait de solo show car ma carrière a vraiment démarré en pleine pandémie ! Les concerts sont pour l’instant suspendus. 2020 a été une année très difficile pour les artistes et les musiciens car tout a été annulé. À présent que nous assistons à une baisse des cas Covid, les salles de spectacles commencent à réouvrir en Arménie mais on demeure encore dans l’incertitude.

Quels sont vos projets en attendant ?

Je travaille sur mes propres compositions et je dois enregistrer un album en arménien le mois prochain. Ce sera mon premier CD et j’espère vraiment que mes followers l’apprécieront. Je suis tellement enthousiaste !

Une dernière question : jouez-vous de votre ressemblance avec Julia Roberts ?

Je trouve que Julia Roberts est une actrice étonnante et j’apprécie son travail cinématographique. Je ne tente pas de lui ressembler de façon délibérée. Plusieurs personnes m’ont fait remarquer cette similitude et je prends celà comme un compliment mais si vous me connaissiez mieux, vous trouveriez que je ressemble bien plus à ma mère qu’à Julia ;))

Florence Gopikian Yérémian

 

Pour découvrir l’ensemble des vidéos d’Arpi Alto, RDV sur sa chaine You Tube !

—————————————————————————————————————–

Singer and musician, Arpi Alto has a velvet voice and a hypersensitivity. With her huge eyes and her generous smile, she irresistibly reminds us of Julia Roberts. However, it is not her beauty that will grab you but her voice, because this young lady is able to sing a Brazilian Bossa, a Sinatra’s ballad or even a medieval Armenian poem with as much softness as sensuality.
Exclusively for SYMA News, Arpi Alto talks about her musical background and invites you to listen to her album « Nostalgia – A cover Story ». Don’t waste a second, these soft & cosy songs are going to bewitch you !

 

Arpi Alto - syma news - music - armenie - Florence Yeremian
The singer Arpi Alto irresistibly reminds us of Julia Roberts. However, it is not her beauty that will grab you but her voice

Florence Gopikian Yeremian : I have read that your real name is Arpine Miqaeli Ter-Petrosyan, why did you choose « Arpi Alto » as an artist name ?

Arpi Alto is my stage name. People who know me call me « Alto » because of my voice, and they also call me « Arpi » which is short for Arpine. 

Your voice is beautiful but very peculiar, are you precisely an alto ? A soprano? Do you consider yourself as a crooner ? A jazz woman ?

I am a contralto but thanks to my vocal range, I can sing as a soprano. First of all, I consider myself a classically trained musician. 

Were you born in a musician family ?

My mother is a musician and jazz composer, and my father is a painter. So I had two paths, either to become an artist or a musician. I chose the second one. 

When did you discover the power of your voice ? 

I started singing when I was 2 years old and my first concert was when I was 3.  In that period of time my mother was a piano teacher, she was giving lessons to her students and I started singing along with the notes they were playing. My mother was amazed at my perfect pitch and after that she started discovering my voice and talent.

Have you done music studies ?

I’ve graduated from Armenian State Pedagogical University in Yerevan. I received my formal education as a pianist and I have also been singing in a choir for many years. 

What musical register do you prefer ? Jazz music ? Soul ? Bossa nova? Classical ? Everything ?

As a musician, classical music is close to my heart, but the perception of jazz is much deeper. When it comes to other types of music what moves me is the mood of the moment, I listen to music a lot. So, everything is the right answer )))

Do you have a favorite singer that boosts you in your everyday life ?

Actually I listen to lots of different kinds of music. I enjoy oldies like Frank Sinatra, Louis Armstrong and so on. It depends on my mood. It can be instrumental music, opera arias, as well as pop music.   

What is the « Naghash ensemble », your « first band » ?

The Naghash Ensemble is an ensemble performing original compositions based on medieval Armenian poems. I will try to continue singing with Naghash as much as possible and to combine it with my solo career.

What about Armenian songs ? Most of your videos are recorded in English ?

I have recorded several Armenian songs like “Im Sokhak”, “Hov Arek Sarer Jan” and more will come soon. I will also release an album of Armenian songs soon.

Last November, during the fight of the Karabagh, you have sent a call for peace on your Facebook page. We can see you sing a lullaby and a song of Komitas («The Unrooted») to mourn the Armenian deaths and the lost territories stolen by the Azerbaïdjan. You seem very patriotic and engaged for your country ?

I  live in Yerevan and I am Armenian. I think it was very important to voice support for my people and my country during this difficult period of time. 

How many languages do you speak ?

I speak Armenian, English and Russian. I have also sung in Portuguese.

How did you get this fantastic English accent ?

Thank you, I have a perfect pitch and I think it helps me ))))) 

Are you also a musician ?

I have been playing piano since I was three years old. I am taking guitar lessons, so we’ll see. 

Can you describe us your album « Nostalgia, a cover story » ? Where the public can hear / buy it ?

“NOSTALGIA” is a collection of songs I like. These are old covers as well known as « Moon River », « The way you look tonight », « Over the Rainbow » or « The Girl from Ipanema ». I have reinterpreted them with my own feelings. They are available on streaming services and you can also find them on my website ginosimusic.com

So, with Ginosi Music you have created your own production house ?

I want to be an independent artist. I do not exclude that I may join a label one day, but now I am acting as an independent artist. I launched Ginosi Music together with my cousin Areg and I have a small team that helps me with distribution, production and other issues. 

arpi alto - crooner - jazz - soul - singer - contralto - syma news

Have you done some concerts already ?

I have not done a solo concert yet, because my solo career started with the pandemic ))) The pandemic shut a lot of things down, and 2020 was a really difficult year for artists and musicians. Now things remain uncertain but we have a decrease in daily COVID cases and concert halls start opening. So I hope I will be able to give concerts soon !

What are your next projects ?

I am working on my original music and I plan to release an Armenian album next month. It will be my first CD and I hope my supporters will enjoy it. I am really very excited about it. 

A last question : Your physical similarity with Julia Roberts bothers you or are you playing with it ?

I think Julia Roberts is amazing and I appreciate her legacy in film. I do not deliberately try to look like Julia but if some people see a resemblance, I can only take it as a compliment! Actually, people who know me say I look like my mom))

Florence Gopikian Yérémian

armenie - armenia - chanteuse - julia roberts - arpi alto - beuty - syma news - florence yeremian

To discover all the songs and videos of Arpi Alto, you can take a look at her YouTube Channel

 

Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.