Félix Fénéon : un ardent défenseur des temps nouveaux

Pour cet automne, les spacieuses salles de l’Orangerie rendent hommage à Félix Fénéon. Par le biais de ses archives et ses œuvres d’art, elles nous permettent de redécouvrir cet homme de lettres tout en appréciant les très belles toiles de Seurat, Maximilien Luce ou Signac provenant de sa collection personnelle.

Félix Fénéon - Feneon - art - peinture - expo - exposition - musee de l’orangerie - orangerie - paris - kunst - arte - syma news - florence yeremian - seurat - signac - modigliani - matisse - collectionneur - pointillisme - neo-impressionnisme
Lorsque l’on évoque Félix Fénéon, on se souvient essentiellement de sa silhouette de dandy américain immortalisée par Paul Signac (Opus 217 – Sur l’émail d’un fond rythmique… portrait de M.Felix Fénéon – 1890 – Huile sur toile – The Museum of Modern Art – New York)

Fénéon : une personnalité multiple

Pour la plupart des gens d’aujourd’hui, Fénéon demeure un illustre inconnu. Il en allait autrement au début du siècle dernier lorsque ce défenseur de la liberté d’expression militait pour la nouvelle création artistique et littéraire. Anarchiste, collectionneur,  galeriste, critique d’art à la Revue Blanche puis au Figaro, Fénéon est une personnalité multiple dont l’engagement et l’enthousiasme ont permis à de nombreux peintres de se faire connaître.

Félix Fénéon - Feneon - art - peinture - expo - exposition - musee de l’orangerie - orangerie - paris - kunst - arte - syma news - florence yeremian - seurat - signac - modigliani - matisse - collectionneur - pointillisme - neo-impressionnisme - Maximilien Luce
L’exposition nous fait redécouvrir l’incroyable talent de Maximilien Luce. Moins connu que ses acolytes pointillistes, ce peintre confère à ses oeuvres une superbe authenticité et une profondeur lumineuse. (L’Homme à sa toilette – 1887 – Huile sur toile – Association des amis du Petit Palis – Genève)

Vers un nouvel ordre esthétique

Amoureux des couleurs mais aussi de la rigueur des formes, Fénéon souhaite participer à la construction d’un nouvel ordre esthétique. La peinture de Seurat et de ses acolytes l’emmène à créer le terme de “Néo-impressionnisme” pour définir la décomposition pointilliste de leurs œuvres.  

Félix Fénéon - Feneon - art - peinture - expo - exposition - musee de l’orangerie - orangerie - paris - kunst - arte - syma news - florence yeremian - seurat - signac - modigliani - matisse - collectionneur - pointillisme - neo-impressionnisme
Avec ses couleurs pastel qui caressent la pupille, cette poseuse de Seurat plonge le visiteur dans une douceur contemplative. Elle fait partie d’un ensemble de trois petits nus que Fénéon considérait comme les œuvres les plus précieuses de sa collection. (Georges Seurat – Poseuse de face – Huile sur bois – 1887 – Musée d’Orsay)

Une exposition axée sur le néo-impressionnisme 

L’exposition de l’Orangerie se consacre justement à mettre en avant les toiles de Seurat, Signac, Cross ou Maximilien Luce. Elle aborde aussi l’engagement de Fénéon pour les avants-gardes du XXe siècle tels que Bonnard ou Matisse, et souligne son intérêt pour le Futurisme italien et les sculptures africaines.

Félix Fénéon - Feneon - art - peinture - expo - exposition - musee de l’orangerie - orangerie - paris - kunst - arte - syma news - florence yeremian - seurat - signac - modigliani - matisse - collectionneur - pointillisme - neo-impressionnisme
L’exposition se termine avec les Futuristes italiens au temps où Félix Fénéon était directeur de la Galerie Bernheim-Jeune. On y fait face à un monde urbain qui contraste avec la douceur de ses paysages pointillistes mais montre l’attrait de Fénéon envers les artistes novateurs.

Félix Fénéon - Feneon - art - peinture - expo - exposition - musee de l’orangerie - orangerie - paris - kunst - arte - syma news - florence yeremian - seurat - signac - modigliani - matisse - collectionneur - pointillisme - neo-impressionnismeFélix Fénéon – Les temps nouveaux – De Seurat à Matisse

Musée de l’Orangerie
Jardin des Tuileries

Place de la Concorde
75001 PARIS
Tel. +33 (0)1 44 77 80 07

Du 16 octobre au 27 janvier 2020
Fermé le mardi 

Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.