Edith en chemin vers son rêve

Edith Moore est une triste octogénaire à l’existence insipide. Durant plus de trente ans, elle a consacré sa vie à sa famille et à son mari infirme qui vient juste de mourir. Tandis que sa fille lui montre le chemin d’une maison de retraite, Edith réalise qu’elle n’a jamais vraiment vécu pour elle même et s’enfuie. Bien décidée à ne pas terminer son existence parquée avec de vieux séniles, elle part pour les Highlands afin d’y réaliser un rêve d’enfance : l’ascension du Mont Suilven. Arrivée à Inverness, elle fait la rencontre de Jonny, un jeune écossais qui va se prendre d’amitié pour cette drôle de vieille dame…

Edith en chemin vers son rêve - Jupiter films - film - movie - cine - cinéma - syma news - Florence yeremian - simon hunter - ecosse - scotland - nature - royaume uni - Sheila Hancock - Kevin Guthrie - Les animaux fantastiques - M.Abernathy - octogénaire - carpe diem - vieillesse - mont suilven - optimisme - lochinver - highlands - sutherland - destin - rêves - dream - espoir
Jonny (Kevin Guthrie) et Edith (Sheila Hancock) : une belle rencontre

Un tandem émouvant et inattendu

Edith en chemin vers son rêve - Jupiter films - film - movie - cine - cinéma - syma news - Florence yeremian - simon hunter - ecosse - scotland - nature - royaume uni - Sheila Hancock - Kevin Guthrie - Les animaux fantastiques - M.Abernathy - octogénaire - carpe diem - vieillesse - mont suilven - optimisme - lochinver - highlands - sutherland - destin - rêves - dream - espoir
Sheila Hancock incarne une octogénaire pleine de surprises

Réalisé par Simon Hunter, ce film plein d’émotion s’articule autour d’un singulier tandem. D’une part, il y a Edith interprétée avec finesse par Sheila Hancock: le regard cristallin comme un geyser islandais, cette excellente actrice incarne son personnage avec autant de fragilité que de détermination. Tour à tour bougonne, nostalgique ou saisie d’émerveillement, elle partage cette aventure cinématographique avec Kevin Guthrie qui tient  le rôle de Jonny.

Edith en chemin vers son rêve - Jupiter films - film - movie - cine - cinéma - syma news - Florence yeremian - simon hunter - ecosse - scotland - nature - royaume uni - Sheila Hancock - Kevin Guthrie - Les animaux fantastiques - M.Abernathy - octogénaire - carpe diem - vieillesse - mont suilven - optimisme - lochinver - highlands - sutherland - destin - rêves - dream - espoir
Kevin Guthrie prête sa sensibilité au personnage de Jonny

Déjà remarqué dans “Les animaux fantastiques” (M. Abernathy), ce jeune acteur possède une délicieuse sensibilité. Avec son adorable accent Scottish et son caractère à fleur de peau, il confère à son protagoniste une douceur et une  bienveillance pleine de charme.
Malgré leurs querelles et leurs différences, Edith et Jonny vont devoir apprendre à se connaître et à s’accepter.

Au final, chacun bénira le jour de cette rencontre inattendue.

Le Mont Suilven ? Une ascension symbolique

C’est avec beaucoup de tact et de poésie que Simon Hunter a composé ce long métrage. Par-delà l’ascension du Mont Suilven tant désirée par Edith, il a tracé en filigranes une réflexion symbolique sur la vieillesse et le cheminement de la vie. Pétri d’un bel optimisme, le réalisateur britannique invite ainsi chacun de ses spectateurs à savourer le temps présent ou à rattraper le temps perdu. Du haut de ses 80 ans, sa protagoniste Edith donne l’exemple en tentant de mener son rêve ascensionnel jusqu’au bout.

Edith en chemin vers son rêve - Jupiter films - film - movie - cine - cinéma - syma news - Florence yeremian - simon hunter - ecosse - scotland - nature - royaume uni - Sheila Hancock - Kevin Guthrie - Les animaux fantastiques - M.Abernathy - octogénaire - carpe diem - vieillesse - mont suilven - optimisme - lochinver - highlands - sutherland - destin - rêves - dream - espoir
Malgré ses 80 ans, Edith vise l’ascension du Mont Suilven

Simon Hunter: un réalisateur épicurien et optimiste

Le film de Simon Hunter nous offre également un regard amoureux sur l’Écosse et sa merveilleuse nature. Tourné dans le village de Lochinver, son long métrage nous transporte avec délice dans la région du Sutherland. Avec un sens prononcé du détail, le réalisateur nous fait découvrir les montagnes des Highlands, ses cascades mais aussi ses drôles de  pubs ou ses pêcheurs. Attentif aux petites choses, il utilise sa caméra avec beaucoup de patience et d’esthétisme: scène après scène son oeil caresse le reflet de l’aube dans un loch, il s’attarde dans des marais, traverse la lande et le feuillage des arbres, puis nous fait sentir la chaleur bienfaisante d’un thé ou la mousse d’un verre de bière.
A travers ces images et le parcours d’Edith, Simon Hunter nous incite ainsi à la maxime du Carpe Diem tout en nous insufflant la soif des voyages et de l’aventure.

Edith en chemin vers son rêve - Jupiter films - film - movie - cine - cinéma - syma news - Florence yeremian - simon hunter - ecosse - scotland - nature - royaume uni - Sheila Hancock - Kevin Guthrie - Les animaux fantastiques - M.Abernathy - octogénaire - carpe diem - vieillesse - mont suilven - optimisme - lochinver - highlands - sutherland - destin - rêves - dream - espoir
Le réalisateur Simon Hunter rend hommage à la nature écossaise

Bien que la fin de son film déborde de poésie, on aurait souhaité qu’elle soit plus étoffée : le destin de Jonny reste en suspens quant à celui d’Edith, vu son esprit insatiable, on aurait bien aimé la voir poursuivre ses rêves vers d’autres sommets…

Edith en chemin vers son rêve ? Une aventure baignée d’espoir et d’une douce tristesse

.

Edith en chemin vers son rêve - Jupiter films - film - movie - cine - cinéma - syma news - Florence yeremian - simon hunter - ecosse - scotland - nature - royaume uni - Sheila Hancock - Kevin Guthrie - Les animaux fantastiques - M.Abernathy - octogénaire - carpe diem - vieillesse - mont suilven - optimisme - lochinver - highlands - sutherland - destin - rêves - dream - espoir

Edith en chemin vers son rêve
(Edie, it’s never too late)
Un film de Simon Hunter
Avec Kevin Guthrie et Sheila Hancock
Jupiter Films 2019 – Royaume Uni – 1h37

Au cinéma : le 18 septembre 2019

Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.