Pierre-Auguste Renoir, mon père

Tous les lundis à 19h, Marcel Maréchal vous emmène sur les traces d’Auguste Renoir à travers une lecture attentive des mémoires de son fis, Jean Renoir. RDV au Poche-Montparnasse.

Hommage aux Renoir

Un cinéaste parlant d’un peintre, mais surtout un fils parlant de son père dans un récit aux couleurs tendres, tel est le texte dont s’est amoureusement emparé Marcel Maréchal sur la petite scène du Théâtre de Poche.

Assis dans la pénombre derrière une simple table, le comédien nous entraine au domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer où Renoir a fini ses jours. La voix un peu tremblante il nous fait, sans le vouloir, ressentir la fragilité de l’existence et livre un bel éloge à la famille des Renoir.

Un cadre bucolique

S’immisçant dans leur demeure de Provence, il décrit les coteaux, les ciels ensoleillés et les grands oliviers si bien tenus par Aline, l’épouse de Renoir. Avec humour et sympathie, il fait allusion à l’amour du grand peintre pour le vin, à son adoration de la nature et à son attrait pour Molière.

Renoir, un ouvrier de la peinture

Renoir - pierre auguste Renoir - Jean Renoir - peintre - cinéaste - theatre - lecture - marcel marechal - syma news - poche Montparnasse - sortir - florence yeremian
On célèbre cette année l’anniversaire de la mort de Pierre- Auguste Renoir (1841-1919)

Renoir, en effet, est un homme simple, une sorte de philosophe à l’esprit paysan, proche de la terre et des petits plaisirs. Radicalement opposé aux intellectuels et à la superficialité des bourgeois, il se positionne sans cesse du coté des nécessiteux et se moque ouvertement de la bourse et des autres dérives du monde moderne.
Cette critique du système ainsi que son attrait pour la nature se reflètent d’ailleurs à travers sa peinture : avec sa « palette pauvre » d’une dizaine de couleurs, Auguste redonne vie aux roses autant qu’aux servantes rosées qui lui servent si souvent de modèles.
L’une d’entre elles, Andrée, deviendra d’ailleurs la première épouse de son fils Jean Renoir…

.

Résister à la maladie

Tandis qu’il décrit admirablement la peinture de son père ainsi que sa vénération pour Watteau ou Fragonard, Jean Renoir nous oriente peu à peu vers le grand drame d’Auguste : suite à une mauvaise chute de bicyclette, Renoir va se retrouver le bras droit cassé. Résistant de toutes ses forces pour garder sa main en vie, il sera progressivement rongé par une paralysie qui envahira tout son corps et lui pourrira ses vieux jours.
Avec tendresse et respect, Jean Renoir décrit cette lutte quotidienne contre la douleur qui fit souffrir son père et freina, hélas, sa création.

Renoir - pierre auguste Renoir - Jean Renoir - peintre - cinéaste - theatre - lecture - marcel marechal - syma news - poche Montparnasse - sortir - Gallimard - - florence yeremianUne lecture « impressionniste »

Cette biographie posthume de Renoir est l’un des livres de chevet favoris de Marcel Maréchal. On comprend pourquoi : la plume en est belle au point de nous faire songer à un long poème en prose.
En écoutant cette lecture, impossible de ne pas se laisser envahir par ce monde doux et champêtre signant la fin d’une époque : qu’il s’agisse de ruisseaux, de parfums de fleurs ou de soleil couchant, les souvenirs pudiques de Jean Renoir brossent en digne fils de peintre un tableau impressionniste à la fois teinté de joie et de nostalgie.

Marcel Maréchal a bien fait de ressortir ce livre !

.

Renoir - pierre auguste Renoir - Jean Renoir - peintre - cinéaste - theatre - lecture - marcel marechal - syma news - poche Montparnasse - sortir - florence yeremianPierre-Auguste Renoir, mon père
Lecture par Marcel Maréchal

 

Théâtre de Poche-Montparnasse
75, boulevard du Montparnasse – 75006 Paris
Réservation : 0145445021
www.theatredepoche-montparnasse.com

Du 27 mai au 8 juillet 2019
Tous lundis à 19h

.

Photo : ©Nicolas Lartigue

L’ouvrage de Pierre Renoir est disponible chez Gallimard

SHARE
Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.