Maguy Marin : L’Urgence d’Agir !

May B est une étrange pièce de danse créée par la chorégraphe Maguy Marin. Mettant en scène des figures spectrales recouvertes d’argile, elle a beaucoup défrayé la chronique dans les années 80 et pris tout son temps pour s’imposer sur la scène théâtrale.
Aujourd’hui, pleinement reconnue, May B est jouée à Rio ou dans des lieux aussi prestigieux que le Théâtre de la ville.
Revenant sur le cheminement de cet « acte dansé », David Mambouch, le fils de Maguy, nous livre la genèse de ce spectacle et fait un bilan sur les longues années de création de sa mère.

Maguy Marin - David Mambouch - Syma News - Film - Danse - chorégraphe - Florence Yeremian
La pièce dansée « May B » a longtemps défié la chronique par sa singularité

La genèse d’une compagnie

David Mambouch est né dans une odeur d’argile au beau milieu de figures dansantes à visages craquelés. Depuis son jeune âge, il a regardé sa mère mettre en forme May B puis toute un foule de spectacles à l’exemple de Cendrillon, Babel-Babel, Turba ou  Waterzooï…

Déambulant parmi des artistes venus des quatre coins du monde, il a vu la Compagnie Maguy Marin se former, s’agrandir et devenir une famille. Sa famille.

Trente sept ans plus tard, David décide de faire le point et de voir ce qu’il reste de ce processus créatif tant au niveau des membres de la troupe que des pièces qu’ils ont collectivement conçues. Caméra au poing, il prend le pouls de la Compagnie Marin et donne la parole aux danseurs, aux compositeurs mais aussi aux gestionnaires.

C’est émouvant et superbement filmé : on passe, tour à tour, des confessions intimes de sa mère aux répétitions, des parties dansées aux coulisses, et puis on en profite pour ressortir les vieilles photos et les archives des greniers.

Maguy Marin - David Mambouch - Syma News - Film - Danse - chorégraphe - Florence Yeremian
David Mambouch face aux danseurs de la Compagnie Maguy Marin

Maguy Marin, l’insoumise

Dans l’esprit d’un documentaire, David Mambouch revient sur le passé de sa mère en évoquant sa naissance à Toulouse, ses origines espagnoles ou son passage à l’école de Béjart…

Prenant la parole à maintes reprises, Maguy Marin évoque sa conception de la création, son besoin de transmission et sa quête d’une danse humaniste.

Certes, la chorégraphe aime la dérision, voire la provocation, mais ses danseurs ne sont ni des clowns ni des pantins grotesques : ce sont des hommes et des femmes représentatifs d’une société non esthétisée.

Si dans May B, elle impose des corps vieux ou malades, c’est pour montrer que l’on peut danser à tout âge et quelle que soit sa condition. Pourquoi se soumettre à la norme et aux canons classiques ? Pourquoi se farder la réalité en ne privilégiant que le beau, la grâce et la jeunesse ?

Maguy Marin - danse contemporaine - Théâtre - May B - Paris - Syma News
La chorégraphe Maguy Marin fait le bilan sur ses 35 ans de création

Une chorégraphe militante

Vous l’avez compris, Maguy Marin n’aime pas se laisser enfermer dans des codes. Elle perçoit la culture comme un vecteur d’émancipation et mène son combat à travers des spectacles engagés. Certains paraissent absurdes ou difficiles à décrypter mais le public capte aisément le militantisme de cette chorégraphe qui prône la tolérance autant que la mixité.

Par son ouverture d’esprit, son engagement social et son mode de travail, Maguy nous fait d’ailleurs songer à Ariane Mnouchkine et à son merveilleux Théâtre du Soleil. Toutes deux gèrent leurs troupes comme une grande famille et elles s’attèlent avec courage à dénoncer les inégalités qui les entourent.

Au fil des années, les créations de Maguy Marin ont mis en scène la lutte des classes, les abus de pouvoir et décrié tout type de domination qu’elle soit sexuelle ou politique. Pour cette artiste, les rapports de force se règlent tout simplement par le rapport des corps, à même la scène et devant le public. Ses pièces ne se contentent pas d’être de la danse : ce sont des cris, des plaintes et des messages destinés à secouer nos consciences paresseuses.

A présent que la vieillesse se profile, la chorégraphe voit sa propre prise de conscience prendre fin et s’interroge avec gravité : qui va gérer la troupe? Qui va transmettre ? Qui va résister ?
D’où, l’urgence d’agir… avant de passer son tour.

Maguy Marin - David Mambouch - Syma News - Film - Danse - chorégraphe - Florence Yeremian
Pour Maguy Marin, les malades ou les personnes âgées ont aussi le droit de danser.

L’Urgence d’agir ? Le parcours tumultueux d’une chorégraphe militante.

Maguy Marin – L’urgence d’agir – PDF SYMA News – Florence Yérémian

Maguy Marin - David Mambouch - Syma News - Film - Danse - chorégraphe - Florence YeremianMaguy Marin – L’urgence d’agir

Un film de David Mambouch
Avec la Compagnie Maguy Marin
Sortie le 6 mars 2019

.

A noter : May B sera joué au Théâtre de la Ville (Espace Pierre Cardin) du 27 février au 12 mars 2019

;

Photos : ©Laurence Dasniere, Didier Grappe, Tim Douet et Philippe Vincent

SHARE
Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.