Les 1001 dessins d’Isabelle Manoukian

A l’exemple de Shéhérazade qui racontait une histoire par nuit au roi Shahriyar, Isabelle Manoukian a réalisé un dessin par jour pendant 1001 jours… Ce travail débuté en 2009 a donné naissance à une fresque foisonnante dont 40 dessins sont présentés actuellement à la Slow Galerie.

Un bestiaire énigmatique

Scènes d’amour ou de fécondité, ces encres sur papier évoquent pour la plupart les ébats charnels et mystiques contés par l’envoutante Shéhérazade. Ponctuées d’humour et de fantaisie, elles mettent en scène un bestiaire étrange et énigmatique : l’on y croise des femmes-oiseaux, des quadrupèdes à double-tête,  des centaures reptiliens ou même des vaches-fleurs ! Dessinées sur de petits cercles lunaires, ces images alambiquées transposent tous les fantasmes et les délires graphiques d’Isabelle Manoukian.

Isabelle Manoukian - Art - Artiste - Peintre - Arménienne - Graphiste - Miniatures - Syma Mobile - Syma News - Florence Yérémian

L’Art de la miniature…

Diplômée des Arts Appliqués, Isabelle a également étudié la miniature persane durant cinq ans. L’influence de cet art exigent et celle de ses origines arméniennes sont évidentes dans chacune de ses oeuvres : son trait est précis, ses couleurs raffinées, son gout de l’anecdote omniprésent, quant à ses personnages, ils mêlent systématiquement des équidés et des oiseaux qui nous rappellent les lettrines ornithomorphes des manuscrits d’Orient.

Isabelle Manoukian - Slow Galerie - Art - Artiste - Peintre - Arménienne - Graphiste - Miniatures - Syma Mobile - Syma News - Florence Yérémian… Et de la féminité

Par delà l’aspect graphique et traditionnel de ces dessins, Isabelle réussi à leur insuffler une sensualité aussi étrange que féminine. Quel que soit le sujet, sa ligne glisse, coule, transforme les cheveux de ses héroïnes en arabesques serpentines, étire leurs fins cous vers le ciel, arrondit leurs ventres, presse leurs poitrines, puis finit par mêler ces corps androgynes à d’autres espèces animales.

Un retour au Jardin d’Eden ?

Il n’y a pas de fausse pudeur dans le travail de cette artiste : elle aborde la nudité et la sexualité en nous replongeant dans la candeur du Jardin d’Eden. Attachée aux seins fertiles, aux mammifères en gestation et aux formes foetales, Isabelle Manoukian nous donne l’impression de vouloir retourner aux sources même de la Genèse à une époque où la femme, l’homme et l’animal pouvaient encore s’entendre et se comprendre…

.

Isabelle Manoukian - Slow Galerie - Art - Artiste - Peintre - Arménienne - Graphiste - Miniatures - Syma Mobile - Syma News - Florence YérémianIsabelle Manoukian : 1001 dessins

 

SLOW Galerie 
5 rue Jean-Pierre Timbaud – Paris 11e

Du 17 mai au 9 juin 2018
Du mardi au samedi de midi à 19h30

Métro République, Oberkampf et Filles du Calvaire.

.

Les 1001 dessins d’Isabelle Manoukian – PDF SYMA News – Florence Yérémian

 

Partager
Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.