La ménagerie de verre : une pièce à la mélancolie diffuse 

L’histoire se déroule dans les Années 30 à Saint-Louis dans le Missouri. La crise fait rage et la famille d’Amanda a du mal à joindre les deux bouts : son mari l’a quittée depuis belle lurette et son fils Tom a plus la fibre d’un poète que celle d’un entrepreneur. L’obsession d’Amanda repose cependant sur sa jeune fille Laura: boiteuse et timide, la belle demoiselle vit isolée du monde et s’enferme jour après jour dans sa claustration. Bien décidée à contrer le destin, l’audacieuse Amanda va tout mettre en œuvre pour lui trouver un galant…

La ménagerie de verre - Tennessee Williams - Théâtre de pOCHE _ theatre - Florence Yeremian - Syma News - Syma Mobile - Pascal Gely - Cristiana Reali - Ophelia Kolb - Charles Templon - Felix Beauperin - Charlotte Rondelez - Montparnasse - Paris
Amanda (Cristiana Reali) va tout entreprendre pour que Laura (Ophelia Kolb) ne reste pas vieille fille

.

Une famille à la dérive

La ménagerie de verre est une pièce délicate teintée d’espoir et de mélancolie. À travers le tableau d’une famille à la dérive, Tennessee Williams nous livre le parcours chaotique de trois êtres qui s’aiment tout en se déchirant : une mère dominatrice vivant dans son passé, un fils rêveur qui fuit toutes ses responsabilités, et une enfant introvertie qui se noie dans son infirmité. Trois solitudes qui se croisent, sans jamais vraiment se rencontrer…

Une très belle mise en scène signée Charlotte Rondelez

Inspirée par la moiteur languissante du Sud et les ondoiements sinueux du Mississippi, Charlotte Rondelez a opté pour une mise en scène toute en nuances. Conférant à sa pièce une atmosphère paisible et flottante, elle a installé ses protagonistes dans un décor de bibelots et de nappes surannées où trône un vieux phonographe. Animés par des voix de crooner et des morceaux de swing, les murs du Théâtre de Poche se couvrent tour à tour de couleurs pastel, de vols d’oiseaux, et laissent apparaître ludiquement les titres de chapitres du roman de Tennessee Williams.

 

La ménagerie de verre - Tennessee Williams - Théâtre de pOCHE _ theatre - Florence Yeremian - Syma News - Syma Mobile - Pascal Gely - Cristiana Reali - Ophelia Kolb - Charles Templon - Felix Beauperin - Charlotte Rondelez - Montparnasse - Paris
Charles Templon, Ophelia Kolb, Félix Beaupérin et Cristiana Reali

.

Un quatuor fort agréable

Séduit par la lumière liquoreuse et feutrée de cette maisonnée, le spectateur a un peu l’impression d’en faire partie ou, du moins, d’en connaître les personnages.

La ménagerie de verre - Tennessee Williams - Théâtre de pOCHE _ theatre - Florence Yeremian - Syma News - Syma Mobile - Pascal Gely - Cristiana Reali - Ophelia Kolb - Charles Templon - Felix Beauperin - Charlotte Rondelez - Montparnasse - ParisC’est à Charles Templon que revient le rôle du narrateur et celui de Tom, le fils ingrat. Vif comme un histrion, ce jeune acteur anime la pièce de bout en bout grâce à son éloquence et sa bonne humeur qui va progressivement se voiler de désespoir.

La ménagerie de verre - Tennessee Williams - Théâtre de pOCHE _ theatre - Florence Yeremian - Syma News - Syma Mobile - Pascal Gely - Cristiana Reali - Ophelia Kolb - Charles Templon - Felix Beauperin - Charlotte Rondelez - Montparnasse - ParisÀ ses côtés, Amanda l’exaspère en voulant à tout prix le rendre adulte et responsable. Interprétée avec enthousiasme par Christiana Reali, cette mère autoritaire charme la salle grâce à sa féminité, sa malice et la nostalgie de ses neuf galants. Passant alternativement de la coquette en dentelle jaune à la mère juive qui joue la carte du chantage affectif, Cristiana Reali nous étonne autant qu’elle nous amuse.

La ménagerie de verre - Tennessee Williams - Théâtre de pOCHE _ theatre - Florence Yeremian - Syma News - Syma Mobile - Pascal Gely - Cristiana Reali - Ophelia Kolb - Charles Templon - Felix Beauperin - Charlotte Rondelez - Montparnasse - ParisDans un registre opposé, Ophelia Kolb incarne la pauvre Laura. Aussi fragile que ses petits jouets de verre, cette douce protagoniste a une peur panique de la société et une piètre estime de sa personne. Même si la comédienne traduit bien le malêtre et la timidité de Laura, on la voudrait moins caricaturale et plus « neurasthénique ». La candeur de Laura est bien présente, la grâce aussi, mais la souffrance intrinsèque manque pour que nous puissions ressentir totalement désarroi.

La ménagerie de verre - Tennessee Williams - Théâtre de pOCHE _ theatre - Florence Yeremian - Syma News - Syma Mobile - Pascal Gely - Cristiana Reali - Ophelia Kolb - Charles Templon - Felix Beauperin - Charlotte Rondelez - Montparnasse - ParisA cette belle trinité s’ajoute enfin Jim, le galant tant attendu ! Paré de son gilet de satin et de sa belle moustache, Félix Beaupérin prête son sourire à ce prétendant salvateur. Exubérant et fanfaron, le comédien a les yeux allègres et les paroles pleines d’espoir. Sa présence finale apporte une belle étincelle à ce huis-clos familial, même si chacun sait en son for intérieur que  les étincelles sont éphémères…

.

 

La ménagerie de verre ? Une mise en scène poétique et délicieusement surannée servie par un beau quatuor de comédiens !

.

La ménagerie de verre – PDF SYMA News – Florence Yérémian

La ménagerie de verre - Tennessee Williams - Théâtre de pOCHE _ theatre - Florence Yeremian - Syma News - Syma Mobile - Pascal Gely - Cristiana Reali - Ophelia Kolb - Charles Templon - Felix Beauperin - Charlotte Rondelez - Montparnasse - ParisLa ménagerie de verre
De Tennessee Williams
Traduction Isabelle Famchon
Mise en scène : Charlotte Rondelez
Avec Cristiana Reali, Ophelia Kolb, Charles Templon, Félix Beaupérin

Théâtre de Poche
75 boulevard du Montparnasse
Paris 6e
Réservations : 0145445021
www.theatredepoche-montparnasse.com

À partir du 4 septembre 2018
Du mardi au samedi à 21h
Le dimanche à 17h30

Photographies : ©Pascal Gely

.

Partager
Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.