Le cercle littéraire de Guernesey

L’action débute en 1941 sous l’Occupation. Une petite troupe d’amis festoie sur l’île de Guernesey en cachette de l’assaillant allemand. Le temps d’un repas, ces bons vivants tentent de retrouver le peu d’humanité que leur laisse encore cette maudite guerre.

Cinq ans plus tard, une écrivaine nommée Juliet Ashton reçoit justement un courrier de Guernesey. L’un de ses habitants, un certain Dawsey Adams la convie à son « Cercle littéraire de la tourte aux épluchures de pommes de terre » . Intriguée par cette invitation, Miss Ashton laisse son éditeur en plan et s’envole spontanément pour l’île. Espérant y dénicher l’inspiration de son prochain livre, elle va se retrouver, sans le vouloir, au cœur d’un secret oublié… 

Une ode à la camaraderie 

Ce film signé Mike Newell (4 mariages et un enterrement) peut se percevoir comme une ode à l’amitié et la camaraderie. À travers le personnage d’une écrivaine en quête de son identité, le réalisateur s’amuse aussi à broder une belle histoire d’amour et de sacrifices. 

Pour ce faire, il immerge son héroïne, Mademoiselle Ashton (Lily James), au cœur d’un cercle d’amis peu conventionnels : l’on y croise un séduisant porcher (Michiel Huisman), une vieille dame pleine de mélancolie (Penelope Wilton), l’inventeur de la tourte aux épluchures de patates (Tom Courtenay), sans oublier Isola (Katherine Parkinson), la bohème du village qui apporte autant de gin que d’exotisme à cette singulière galerie.

En côtoyant tous ces personnages, la jeune Miss Ashton va non seulement faire resurgir leurs souvenirs de guerre mais aussi se découvrir elle-même

Le cercle littéraire de Guernesey - Film - Guernsey - Mike Newell - Syma News - WW2 - war- Syma Mobile - Florence Yérémian - Lily James - Romance - Amour - Love - liebe - Michiel Huisman

.

Un questionnement sur le libre-arbitre

Malgré le titre plein d’humour de ce long métrage (Le Cercle Littéraire de la Tourte aux Epluchures de pommes de terre), ne soyez pas en quête de rires ou de grands auteurs : bien que sympathique, ce cercle guernesiais n’a absolument rien à voir avec celui des Poètes Disparus ! En effet, dans cette aventure insulaire, nulle trace d’insouciance; tout est, au contraire, bercé de mystère, de deuil et de retenue.

Le cercle littéraire de Guernesey - Film - Guernsey - Mike Newell - Syma News - WW2 - war- Syma Mobile - Florence Yérémian - Lily James - Romance - Amour - Love - liebe - Michiel Huisman
Lily James en belle ingénue

A travers le parcours de l’héroïne et de ses rencontres, le réalisateur met en avant le thème de l’engagement et du libre arbitre. A l’exemple de Miss Ashton, il incite chacun  d’entre nous à faire ses propres choix. 

Mike Newell souligne également l’importance du pouvoir des livres sur les gens : à la fois refuge et instrument de voyage, la lecture peut, effectivement, sauver les hommes de leurs peurs, leurs doutes ou leur solitude. 

.

Trop de complaisance…

Ces idées sont belles et porteuses, et pourtant elles ne parviennent pas à nous convaincre car elles sont présentées avec trop de complaisance : en plaçant les gentils d’un côté et les méchants de l’autre, ce film plein de bonnes intentions s’enlise dans la caricature. 

Le cercle littéraire de Guernesey - Film - Guernsey - Mike Newell - Syma News - WW2 - war- Syma Mobile - Florence Yérémian - Lily James - Romance - Amour - Love - liebe - Michiel Huisman
Une romance trop prévisible

Il en va de même pour les sentiments des principaux protagonistes : la romance qui s’installe dès le début entre l’élégante Miss Ashton et le brave éleveur de porcs, Dawsey Adams, est d’une mièvrerie exaspérante ! L’on conçoit que l’auteur se soit inspiré des romans à l’eau de rose des Soeurs Brontë mais l’on ne comprend pas où s’est égarée la passion de ces deux êtres : s’ils sont amoureux, où sont passés leurs désirs ? Qu’en est-il de la volupté des interdits où tout simplement de la mise en scène de leur complicité ? 

Du commencement à la fin de l’histoire, tout n’est que clichés et affectation, au point que le spectateur finit vraiment par s’ennuyer. 

Le cercle littéraire de Guernesey - Film - Guernsey - Mike Newell - Syma News - WW2 - war- Syma Mobile - Florence Yérémian - Lily James - Romance - Amour - Love - liebe - Michiel Huisman
Michiel Huisman dans le rôle du porcher

La comédienne Lily James n’est pas mauvaise mais sa candeur naturelle aurait suffit pour un tel rôle ! En insistant sur son excessive gentillesse et sa puérilité, le réalisateur la transforme en véritable bécasse. Il en va de même pour le Michiel Huisman (Game of Thrones) métamorphosé en campagnard chaste et naïf…  Son profil de brave porcher est si poussé qu’il en devient ridicule.

Le cercle littéraire de Guernesey - Film - Matthew Goode - Syma Mobile - Syma News - WW2 - Florence Yérémian - love - Amour - Romance
Matthew Goode en séduisant éditeur

Fort heureusement, l’acteur Matthew Goode (A Single Man) sauve la mise en incarnant un éditeur truffé d’élégance : intello, gay et séduisant, ce personnage charismatique est, sans aucun doute, le plus intéressant de toute cette aventure. Quel dommage qu’on le voit si peu ! 

 

.

Le Cercle littéraire de Guernesey ? Un film bien trop prévisible qui se perd dans un sentimentalisme exacerbé…

.

Le cercle littéraire de Guernesey - Film - Guernsey - Mike Newell - Syma News - WW2 - war- Syma Mobile - Florence Yérémian - Lily James - Romance - Amour - Love - liebe - Michiel HuismanLe cercle littéraire de Guernesey
(The Guernsey Literary And Potato Peel Pie Society)

Un film de Mike Newell
D’après le roman de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Avec Lily James, Michiel Huisman, Glen Powell, Jessica Brown Findlay, Katherine Parkinson, Matthew Goode, Tom Courtenay et Pénélope Wilton

Sortie le 13 juin 2018

Le cercle littéraire de Guernesey – PDF SYMA News – Florence Yérémian

Partager
Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.