Le Rappel des Oiseaux

Le Rappel des Oiseaux est une belle performance née d’une amitié entre le danseur étoile Mathieu Ganio et Orianne Moretti. Orianne est à la fois comédienne, danseuse classique et cantatrice. Suite à plusieurs spectacles et un très bel album dédié à Clara Schumann, elle se consacre depuis quelques années à la mise en scène et a notamment monté un opéra contemporain (AMOK) retraçant la relation amoureuse entre Alma Mahler et Kokoschka.

 

Orianne Moretti - Le Rappel des oiseaux - Gogol - le journal d'un fou - Maison du Japon - Kotaro Fukuma - Mathieu Ganio - Bruno Bouché - Bach - Rameau - Couperin - Danse - Théâtre - Piano
Orianne Moretti à la mise en scène

Avec Le Rappel des Oiseaux, Orianne Moretti a souhaité adapter Le Journal d’un Fou de Nicolas Gogol. Transformant ce superbe texte fataliste en une aventure artistique, elle a offert le rôle du narrateur – Poprichtchine – à Mathieu Ganio en lui demandant de quitter son noble statut d’Étoile de l’Opéra pour devenir un simple comédien.

Ce projet atypique a été présenté en 2016 au Café de la Danse et il revient aujourd’hui à l’Auditorium de la Maison du Japon. Accompagné sur scène par le grand pianiste Kôtarô Fukuma, Mathieu Ganio se transforme donc l’espace d’une heure quinze en Avksenty Poprichtchine.

Dans l’oeuvre de Gogol, Poprichtchine est un petit fonctionnaire petersbourgeois amoureux de la fille de son Directeur. Comme son rang ne lui permet pas de conquérir sa belle, le pauvre tombe peu à peu dans les affres de la folie. Perdant toute notion de temps ou des réalités, il finit par se prendre pour le Roi d’Espagne avant d’être interné dans un asile psychiatrique…

 

Orianne Moretti - Le Rappel des oiseaux - Gogol - le journal d'un fou - Maison du Japon - Kotaro Fukuma - Mathieu Ganio - Bruno Bouché - Bach - Rameau - Couperin - Danse - Théâtre - Piano
Le danseur étoile Mathieu Ganio dans le rôle de Poprichtchine

Mathieu Ganio : un monologue et quelques pointes…

Une telle partition n’est pas facile à jouer car elle doit décliner à la fois la démence, le sentiment amoureux et la frustration. Mathieu Ganio s’y essaye de bon coeur mais il manque d’aisance et surtout de folie. S’attachant au regard du spectateur, il ne transcende pas et récite son monologue presque comme un enfant sage. Tout est dans la justesse et l’application mais celà ne suffit pas. A l’exemple de la danse qu’il maitrise si bien, on voudrait le voir lâcher prise, rehausser sa voix et s’oublier dans ce rôle sombre et exalté.

 

Kôtarô Fukuma interprète Couperin, Bach et Rameau 

Orianne Moretti - Le Rappel des oiseaux - Gogol - le journal d'un fou - Maison du Japon - Kotaro Fukuma - Mathieu Ganio - Bruno Bouché - Bach - Rameau - Couperin - Danse - Théâtre - Piano
Le pianiste Kôtarô Fukuma

 

Fort heureusement le piano de Kôtarô Fukuma est là pour amplifier la poésie et l’émotion nécessaires à une telle adaptation. Du bout de ses doigts, le talentueux musicien égrène merveilleusement une pièce de Couperin, des préludes de Bach et de très belles oeuvres de Rameau parmi lesquelles figurent, bien sûr, Le Rappel des Oiseaux.

De ce dialogue étrange entre un pianiste japonais, un danseur français et l’oeuvre russe de Gogol, ressort malgré tout une belle correspondance. L’on regrette néanmoins qu’Orianne n’ait pas fait le choix d’une narration en off pour permettre à Mathieu Ganio de danser et vivre pleinement ces élucubrations d’un fou… 

.

Les 6 et 7 avril 2018 à 20h

Le Rappel des Oiseaux
D’après « Le Journal d’un Fou » de Gogol
Mise en scène : Orianne Moretti
Avec Mathieu Ganio (Danseur étoile de l’Opéra de Paris) et le pianiste Kôtarô Fukuma
Chorégraphie: Bruno Bouché
Lumières : Michel Cabrera

La Maison du Japon
101 bis Quai Branly – Paris 15e
Réservation : 0144379501
https://www.mcjp.fr/fr/agenda/le-rappel-des-oiseaux

Le Rappel des Oiseaux – PDF SYMA News – Florence Yérémian

Photos :  ©Corinne Vaglio (Portrait d’Orianne Moretti), ©Takuji Shimmura (Portrait de Kôtarô Fukuma) et ©Stéphane Audran (Visuels du spectacle)

Partager
Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 10000 articles et interviews.