Il y a deux ans, le comédien Ronan Rivière nous avait régalés avec sa mise en scène caustique du Revizor de Gogol. Pour notre plus grand plaisir, le voici de retour avec une adaptation de l’oeuvre de Mikhaïl Bulgakov : Le Roman de Monsieur Molière.

Dans cette biographie romancée du tragédien, l’écrivain russe fait tomber le masque théâtral de Molière pour nous révéler l’existence féconde et tumultueuse de Jean-Baptiste Poquelin. De sa naissance parisienne à sa mort solitaire en passant par les errances et les succès qu’on lui connaît, Boulgakov dresse un portrait de Molière aussi poignant que respectueux.

C’est avec autant de passion, que le comédien Ronan Rivière s’est emparé de ce roman pour construire sa nouvelle pièce. Optant pour une mise en scène « rurale », il a placé une chaise et une modeste carriole de bois au milieu de sa scène. Avec ce décor simpliste, il nous invite à prendre la route aux côtés de ces artistes itinérants qui ont du gagner leur pain dans les provinces les plus reculées avant de pouvoir obtenir les faveurs du Roi de France.

Prenant le parti d’une narration entrecoupée de tirades et de transitions pianistiques, Ronan Rivière raconte Molière comme personne ! La voix puissante et persifleuse, il décrit la gloire du tragédien mais évoque aussi sa révolte et son amertume. Le corps étroit et élastique, il court, saute, virevolte et brosse avec fougue toute l’existence de Poquelin : ses premières pièces, ses créances, la naissance de l’Illustre théâtre, ses incroyables rencontres avec le Roi ou le Prince de Conti, ses relations obscures avec Madeleine et Armande Béjart…

L’espace d’une heure tout est dit, montré et incarné. Le verbe aussi précipité que la démarche, Ronan Rivière nous fait songer à un girafon ivre qui ne tient pas en place ! Fagoté comme un campagnard, il porte une ample chemise et un pantalon à bretelles qui a bien du mal à couvrir les chevilles de ses jambes longues et fragiles. Grand Pierrot aux cheveux hirsutes, cet acteur-né impressionne par son enthousiasme, son aisance et la conviction qui l’anime. Car il n’y a pas de doute à avoir: Ronan Rivière aime passionnément Molière et il nous le fait adorer ! Cet amour transparait à chacun de ses mouvements ou à chaque fin de phrase qu’il déclame avec une sincérité transcendante : qu’il parle des bigots, des misanthropes, de la jalousie des littérateurs ou de la colère des précieuses, Ronan le fait avec foi et éloquence car il se sent lui-même concerné : en effet, à l’exemple de Monsieur Molière, il est aussi comédien, auteur et chef de troupe, et dirige depuis 2008 le Collectif Voix des Plumes avec lequel il a déjà monté cinq spectacles.

Pour cette adaptation du roman de Boulgakov, deux membres de sa troupe partagent d’ailleurs la scène avec lui : d’un côté, il y a le pianiste Olivier Mazal qui interprète avec une belle mélancolie des morceaux de Lully, et de l’autre se détache la figure corpulente de Michaël Giorno-Cohen. Aussi posé qu’imposant, ce comédien donne bien volontiers la réplique à Molière en campant tour à tour son vieux père, le Prince de Conti ou Monsieur, frère du Roi. La panse généreuse et le rire gras, il contraste à merveille avec la maigreur de Rivière et apporte une franche camaraderie à tout le spectacle.

Que vous dire de plus ? Allez voir ce trio picaresque et surtout emmenez vos adolescents : vous leur offrirez l’un des plus beaux cours sur Molière !

Le roman de Monsieur Molière
Boulgakov, Molière, Lully
Interprété par le collectif Voix des Plumes : Ronan Rivière, Michaël Giorno-Cohen, Olivier Mazal
Lumière: Marc Augustin-Viguier
Costumes: Corinne Rossi

Théâtre Le Ranelagh
5, rue des Vignes
Paris 16e
Réservation : 0142886444

www.theatre-ranelagh.com

Jusqu’au 15 janvier 2018
Du mercredi au samedi à 19h
Le dimanche à 15h
Le spectacle dure 1h10

La troupe part ensuite en tournée :
Le 16 mars 2018 au SEL à Sèvres
– Le 20 mars 2018 à Winterthur (suisse)
– Le 23 mars 2018 à Gagny
– Le 28 mars 2018 à Avignon
– Le 29 mars 2018 à Rousset
– Le 14 avril 2018 à Buc
– Le 15 juin 2018 à Jouy en Josas

Pour plus d’infos :
https://www.romandemoliere.com/dates-et-infos

 

 

Partager
Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art, à la musique et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 5000 articles et interviews.