PARIS FC – RC LENS une rencontre au bout du suspens

Hier soir avait lieu le playoff n°1 de Domino’s Ligue 2 entre le Paris FC quatrième de la saison régulière et le RC Lens cinquième lors de la saison. Devant près de 15.000 spectateurs dont la moitié acquis à la cause des Lensois, le Paris FC n’avait pas la tache facile sous le soleil du Stade Charlety.

Première Mi-temps

paris FC - RC Lens - playoff - domino’s ligue 2 - lens - lensois - stade charlety - Thierry Ambrose - Beinsports - sport - foot - football - ligue 2 - syma news - Vincent Demarconnay - Franck Schneider - Jonathan Pitroipa - Romain Perraud -Yannick Gomis -Marko Maletic -Jean-Louis Leca -Nicolas Gillet - Ligue 1
Thierry Ambrose fête son but et offre l’avantage aux Lensois / BeinSports

Entamé sous les chants des supporters Lensois placés comme au Stade Bollaert-Dellelis dans l’équivalent de la tribune « Marek » , le match débute calmement avec une réelle bataille du milieu de terrain menée tambours-battant par l’ex joueur de Ligue 1 Jonathan Pitroipa. Dans la continuité de cette bataille, les joueurs du Nord prennent petit à petit l’ascendant sur la rencontre en multipliant les phases offensives et les situations dangereuses sur le but du gardien de la capitale Vincent Demarconnay. Dès la fin du premier quart d’heure, le milieu de terrain parisien perd un ballon et se retrouve en infériorité numérique défensive. Résultat, …. Lance Yannick Gomis sur l’aile droite qui centre à terre pour Thierry Ambrose seul au point de pénalty qui marque sans encombre lors de son duel avec le gardien parisien. Par la suite, peu de chose à se mettre sous la dent jusqu’à la pause hormis une frappe terrible sur la barre après sur coup franc de Romain Perraud pour le PFC.

Deuxième Mi-temps

paris FC - RC Lens - playoff - domino’s ligue 2 - lens - lensois - stade charlety - Thierry Ambrose - Beinsports - sport - foot - football - ligue 2 - syma news - Vincent Demarconnay - Franck Schneider - Jonathan Pitroipa - Romain Perraud -Yannick Gomis -Marko Maletic -Jean-Louis Leca -Nicolas Gillet - Ligue 1
Marko Maletic lors du but égalisateur / Yahoo

Le retour des vestiaires se passe sous l’incroyable et mythique chant Lensois de Pierre Bachelet « Les Corons » et le Paris FC se lance à l’abordage de la cage de Jean-Louis Leca. Cet abordage offre au Parisien l’occasion de faire céder les joueurs sang et or mais les filets ne tremblent pas malgré une pluie d’occasion. A partir de ce moment, le match devient extrêmement haché et l’arbitre Franck Schneider sort les cartons jaunes à la moindre occasion. Dans le temps additionnel et sur une énième action sur la cage nordiste, Marko Maletic égalise pour le Paris FC en marquant son premier but de la saison et offre aux supporters Parisiens l’espoir dans une prolongation méritée mais inespérée.

La Prolongation

paris FC - RC Lens - playoff - domino’s ligue 2 - lens - lensois - stade charlety - Thierry Ambrose - Beinsports - sport - foot - football - ligue 2 - syma news - Vincent Demarconnay - Franck Schneider - Jonathan Pitroipa - Romain Perraud -Yannick Gomis -Marko Maletic -Jean-Louis Leca -Nicolas Gillet - Ligue 1
Romain Perraud se souviendra de cette rencontre longtemps / BeinSports

Alors qu’on croyait les joueurs du RC Lens fatigués et avec un coup sur la tête avec l’égalisation dans le temps additionnel c’est bien eux qui prennent les commandes des trente minutes supplémentaires. Malgré quelques actions dangereuses, les gardiens ne cèdent pas et emmènent les équipes dans une séance de Tirs-au-Buts. Lors de cette séance, Romain Perraud qui avait tapé la barre en première mi-temps voit son tir heurter le poteau et permettre à Lens de se qualifier après un cinquième pénalty tiré par le capitaine Nicolas Gillet.

Le Paris FC peut être déçu car c’est seulement la seconde fois qu’il concède la défaite à domicile cette saison, Lens se qualifie donc au bout de la nuit à Charlety devant un public majoritairement Lensois. Ils affronteront Troyes vendredi au Stade de L’Aube à 18H et le vainqueur rencontrera le barragiste de Ligue 1 pour savoir qui évoluera dans l’élite du Football Français.

Franck Moilier est journaliste polyvalent. Après des années autour du sport à Montpellier, il s’est rendu pendant quelques temps sur les ondes comme journaliste, producteur ou encore auteur. Aujourd’hui, il évolue toujours entre le sport, le théâtre et la radio afin de prendre du plaisir avec ses métiers « passions ».