Hier soir, l’incroyable émission qui mélange la musique classique et Opera faisait son retour. L’occasion de faire le tour d’horizon de ce dernier numéro avec son audience et de revenir sur la carrière de la journaliste Anne Sinclair.

A la tête de Fauteuil d’Orchestre depuis 2015, Anne Sinclair est Franco-Américaine et, est une journaliste habituée des micros aux yeux des téléspectateurs. Après avoir débutée sur Europe 1 puis France 3, elle intègre TF1 en 1982 et prend les commandes du magazine politique « 7 sur 7 » en 1984. A partir de là, sa carrière décolle et trois ans plus tard, elle est nommée directrice adjointe de l’information de la chaine. En 1997, elle se retire de l’antenne lorsque son époux Dominique Strauss-kahn est nommé ministre. Limogée du groupe privé TF1, elle s’offre un rebond en radio chez RTL puis France 3. Par la suite, une nouvelle corde à son arc s’ajoute avec sa venue à Paris Match puis file à Radio France pour rejoindre France Inter. Dans les années 2010, elle prend la direction du site « Le Huffington Post » et co-anime les présidentielles 2012 sur BFMTV. Enfin, Europe 1 lui ouvre de-nouveaux ses portes ainsi que France 3 avec ce Fauteuil d’Orchestre. Pour finir, depuis 2017, elle écrit de manière hebdomadaire pour le JDD.

Vous l’aurez compris avec Fauteuil d’Orchestre, Anne Sinclair propose une émission de divertissement très ciblée dans les faits mais absolument accessible malgré sa faible périodicité. Effectivement, produit par « Morgan Groupe », ce programme est donc présenté par la journaliste qui reçoit au Théâtre des Champs-Elysées des artistes parlant d’une passion commune seulement deux fois dans la saison. Pour son sixième numéro, Anne Sinclair recevait donc la comédienne Muriel Robin et le chanteur Mika pour associer leur passion pour l’Opéra et la musique Classique à l’occasion du 350ème anniversaire de l’Opéra de Paris. Dans ce nouveau numéro, la journaliste et ses invités pouvaient admirer les performances de jeunes talents hors-pairs de cet univers tel que Natalie Dessay, Karine Deshayes, Karl Paquette ou encore Vannina Santoni qui étaient eux, accompagnés sur scène par l’immense Orchestres de Chambre de Paris sous la direction de Laurent Campellone. Au cours de la diffusion, on pouvait voir le harpiste Emmanuel Ceysson expliqué comment fonctionne son instrument à la cantatrice Karine Deshayes mais aussi un moment suspendu avec la fille de Natalie Dessay ou encore un moment d’humour avec Muriel Robin sur le principe de l’émission. Niveau audience, le programme qui fait une moyenne de 1.2 Millions de téléspectateurs, ne réalise que 978.000 fidèles pour malgré tout 5% de parts de marché. Un résultat faible mais encourageant pour France 3 qui ose la musique classique en prime-time et qui doit faire face à la concurrence monstrueuse de Mask Singer qui atteint les 27.2% de part d’audience hier soir.

Franck.MOILIER – @Franckm22