Dans le monde du football, les sponsors maillots –ceux au milieu du maillot- sont les premiers revenus dans le domaine du sponsoring pour les clubs de football. Suite à une étude produite par « SPORSORA », il est l’heure de faire le point sur les revenus générés.

Le PSG et les autres

Pour débuter, nous voyons que le Paris SG détient un contrat de sponsor maillot incroyable pour notre championnat. Effectivement, le club dispose d’un contrat de 60 Millions d’euros par an avec un supplément sous forme de bonus suivant les résultats de l’équipe.

Lyon, Monaco et Marseille visent l’Europe aussi avec le sponsor

Pour les clubs habitués aux joutes Européennes que sont l’Olympique de Marseille, Lyon et l’AS Monaco, le sponsor maillot rapporte de 5 Millions d’euros par an à 7 Millions avec Uber Eats, Fedcom et Hyundai/Véolia. Par ailleurs notons que Fedcom est le sponsor le plus ancien du championnat avec près de 20 ans comme Synergie ou Samsic pour les clubs bretons de Nantes et Rennes.

Le reste

Nous voyons également que les clubs habitués et pensionnaires de Ligue 1 depuis des années ou historique tels que Lille, Nantes, Saint-Etienne, Bordeaux , Rennes et Nice disposent d’un sponsor majoritaire « maillot » qui évolue entre 1 Millions d’Euros et 2.5 Millions par saison. Par surprise, le club plus modeste de Dijon est également dans cette tranche de tarif grâce à son sponsor local « Roger Martin ». Pour finir, neuf clubs du championnat touchent moins d’un millions par année. C’est donc le cas de Angers, Toulouse, Metz, Strasbourg, Montpellier, Reims, Amiens, Nimes et Brest qui vivent des saisons plus irrégulières ou qui débarquent seulement dans l’Elite du championnat.

La Ligue et ses partenaires

Pour ce qui est de la Ligue, elle dispose également de partenaires importants avec de gros contrats. Dans un premiers temps, elle reçoit entre 7 Millions et 8 Millions d’euros pour son « sponsor titre » qu’est Conforama. Par la suite, elle dispose de contrats avec Fiat, Tag Heuer, Uber Eats, Uhlsport et La Poste pour des tarifs se situant entre 500 mille euros et 3 Millions d’euros.

La saison prochaine

Par ailleurs, pour la saison prochaine il y aura de gros changements avec tout d’abord Uber Eats qui deviendra le « sponsor titre » du championnat à la place de Conforama pour un contrat de 15 Millions par saison et les diffuseurs officiels vont être modifiés. En effet, actuellement, Canal + donne 540 M d’euros pour diffuser le championnat via les lots principaux de l’appel d’offre tandis que Bein Sports offre 186.5 Millions pour les lots restants pour un total donc d’environ 800 Millions d’euros par an. L’an prochain, la ligue augmente ses revenus à 1.150 Millions d’euros grâce à un nouvel appel d’offre et un nouveau groupe média. Le groupe Médiapro s’est imposé pour enfin venir dans le pays avec un contrat de 780 Millions pour 8 matchs. Pour le reste, Bein Sports aura la diffusion de deux rencontres et Free disposera des droits sur Mobile.

Franck.MOILIER – @Franckm22

Franck Moilier est journaliste polyvalent. Après des années autour du sport à Montpellier, il s’est rendu pendant quelques temps sur les ondes comme journaliste, producteur ou encore auteur. Aujourd’hui, il évolue toujours entre le sport, le théâtre et la radio afin de prendre du plaisir avec ses métiers « passions ».