Le bilan sportif du weekend du 15/16 juin

Le weekend vient de se terminer, un tour sur tous les terrains de sport.

La Coupe du Monde Féminine

Ce weekend pour la Coupe du Monde Féminine, l’Italie écrase la Jamaïque (5-0) dans le Groupe D et le Japon fait le job (2-1) contre l’Ecosse pour le Groupe C vendredi soir. Samedi, les Pays-Bas se défont du Cameroun (3-1) enfin le Canada s’impose face à la Nouvelle-Zélande (2-0) pour le Groupe E. Dimanche la Suède offre à la Thaïlande sa deuxième lourde défaite (5-1) dans le Groupe et les USA battent tranquillement le Chili (3-0) pour le Groupe F.

Les rencontres finales de JEEP ELITE & les bleus

La saison de Basket Français se termine avec les premières manches de la finale entre Lyon-Villeurbanne et Monaco. Ce weekend dans le cadre de la première manche, Lyon-Villeurbanne bat Monaco à domicile (81-71). La suite de la finale se déroule ce soir avec la Manche 2 toujours dans le Rhone puis plus tard dans la semaine avec la Manche 3 à Monaco. Egalement ce weekend, la sélection nationale féminine avait des amicaux. Tout d’abord une rencontre contre la Turquie vendredi soir avec une défaite (65-74) puis face à la Russie samedi dans la soirée avec une victoire après prolongation (74-67). Enfin, dimanche les bleues terminent cette phase d’amicaux avec une défaite encourageante face à la Serbie (83-90).

La finale de TOP 14

Ce weekend avait lieu la finale de la saison de TOP 14 entre le Stade Toulousain et l’ASM Clermont. Dans un Stade de France comble et chauffé à blanc par les virages aux couleurs des supporters des deux camps, le grand gagnant de la phase régulière gagne cette finale idéale. Avec deux essais de Yoann Huget à zéro, le Stade Toulousain s’offre son 20e bouclier de Brennus et retrouve le titre de Champions de France qu’il n’avait plus obtenu depuis 2012. Notons également que ce doublé historique de Yoann Huget en finale est le premier de l’histoire des finales et que ce sont les premiers essais du Stade Toulousain – toutes compétitions confondues – en finale depuis 2008 malgré les titres de 2011 et 2012 en Top 14 et celui de 2010 en coupe d’Europe.

Handball, cyclisme, volley, moto et 24h du Mans

Pour le reste ce weekend, en Handball les bleus affrontaient la Roumanie dans le cadre des qualifications pour le Championnat d’Europe. Avec une belle victoire (34-25) et un contenu intéressant les bleus gardent la tête du groupe pour la qualification.

En cyclisme, deux étapes du CRITERIUM DU DAUPHINE ce weekend. Samedi, le Hollandais Poels s’impose au terme des 133,5KM entre Saint-Genix-les-villages – Pipay puis dimanche, Van Baarle fait la différence pour l’étape finale de 113,5KM entre Cluses et Champéry. A la générale, Jacob Fuglsang remporte ce critérium devant Van Garderen et Buchmann.

Pour les amateurs de volley, la NATION LEAGUE est à l’affiche du weekend avec trois rencontres pour les hommes. Tout d’abord, les bleus font la différence contre l’Allemagne sans trembler (3-1), se font battre contre l’Argentine (1-3) puis n’y arrivent pas face aux USA (1-3). Chez les femmes, les bleues affrontaient la Croatie dans le cadre de la GOLDEN EUROPEAN LEAGUE WOMEN. Après un match à sens unique, nos tricolores repartent avec une lourde défaite (3-0).

Pour finir ce tour d’horizon du weekend, les fans de sports mécaniques avaient un beau programme ce weekend. En WRC, Dani Sordo s’impose en Italie devant Suninen et Mikkelsen. Un rallye réellement négatif pour Sébastien Ogier qui termine à la 41e position et fait une très mauvaise opération pour le classement mondial à six courses de la fin.

Du côté des MOTOGP, le Grand Prix d’Espagne était au programme, Marc Marquez s’impose à domicile devant le Français Fabio Quartararo qui pose sa première performance de la saison et l’Italien Petrucci. Le second Français, Johann Zarco termine 10e et le troisième bleus Guintoli boucle la course à la 13e place.

Enfin, c’était les 24H du Mans, la Toyota de Nakajima, Buemi et Alonso soulève le trophée devant la seconde Toyota de Conway, Kobayashi et Lopez. Le doublé Toyota est logique sur l’ensemble de la course qui voit les deux voitures survoler la course avec 385 tours tandis que la troisième voiture du podium boucle avec 379 tours.

Franck Moilier est journaliste polyvalent. Après des années autour du sport à Montpellier, il s’est rendu pendant quelques temps sur les ondes comme journaliste, producteur ou encore auteur. Aujourd’hui, il évolue toujours entre le sport, le théâtre et la radio afin de prendre du plaisir avec ses métiers « passions ».